Fonds spécial : Officiers supérieurs, DGSN, DGST, footballeurs contribuent

5437685854_d630fceaff_b-
688
Partager :

Les officiers supérieurs des Forces Armées Royales, Généraux et Colonel-Majors, de toutes les composantes : Terre, Air, Mer et Gendarmerie Royale, contribuent par le don d'un mois de salaire au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus, a-t-on appris auprès de source militaire.

Dans ce même cadre, ajoute la même source, les autres catégories du personnel des Forces Armées Royales participeront à titre volontaire.

Aussi, dans l'élan national de solidarité voulu et initié par le Roi Mohammed VI, les Forces Armées Royales contribuent avec une participation directe de 100 millions de dirhams (MDH), a-t-on conclu de même source.

DGSN et DST

De son coté, Le Directeur général de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a décidé une contribution de 40 millions de dirhams de ces institutions au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Cette contribution s'inscrit dans le cadre de la mobilisation nationale pour la gestion des répercussions et impacts de l’épidémie du Coronavirus et en adhésion des fonctionnaires de la DGSN et de la DGST à la mise en œuvre et au soutien des efforts nationaux initiés par le Roi Mohammed VI, indique un communiqué des deux institutions.

Elle s’inscrit aussi en consécration des valeurs de solidarité et d’entraide stipulées par la Constitution du Royaume qui prévoit que tous supportent solidairement les charges résultant des calamités et des catastrophes naturelles, ajoute la même source.

Parallèlement à cette contribution financière, la DGSN et la DGST soulignent que toutes leurs ressources et potentialités humaines et logistiques sont mobilisées pour garantir la sécurité des citoyens et servir les questions liées à la sécurité de la Patrie, avec sacrifice, dévouement et abnégation, s’inspirant en cela et en exécution des Hautes orientations royales, conclut le communiqué.

Maroc-Santé-Virus-Contribution

Des institutions et personnes contribuent au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie

Rabat - Plusieurs instituions et personnes ont annoncé leur adhésion à l'élan de solidarité collectif pour contribuer au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Ainsi, la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a annoncé une contribution à hauteur de dix millions de dirhams (MDH), en coordination avec la Ligue nationale du football professionnel (LNFP), la Ligue nationale du football amateur (LNFA), la Ligue nationale du football féminin (LNFF), la Ligue nationale du football diversifié (LNFD) et les Ligues régionales.

La famille du ballon rond national a réitéré, à cette occasion, son adhésion totale aux efforts déployés par le Royaume visant la lutte contre cette pandémie sous la conduite dU Roi Mohammed VI.

Les directeurs centraux et les inspecteurs généraux du ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts ont décidé, de leur part, de faire don d'un mois de salaire au Fonds, exprimant ainsi leur pleine adhésion, aux côtés de nombre d'institutions ayant pris la même initiative et de l'ensemble des citoyens, pour endiguer ce virus.

Pour sa part, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations-Unies à New York, Omar Hilale, a également fait don d'un mois de salaire pour lutter contre la propagation du Covid-19 et contribuer aux mesures et actions visant à contenir l'impact de cette pandémie.

De leur côté, les responsables de l'administration centrale du ministère des Habous et des Affaires islamiques, ainsi que les responsables régionaux et les présidents des institutions relevant du ministère ont décidé de participer à cet effort de solidarité nationale. Ainsi le secrétaire général a fait don d'un mois de salaire, tandis que les directeurs centraux, les délégués régionaux des Affaires islamiques et le directeur de la Fondation Mohammed VI pour la promotion des œuvres sociales des préposés religieux ont fait don de la moitié de leur salaire.

lire aussi