La médina de Tétouan s'offre de nouvelles parures

5437685854_d630fceaff_b-

Le charme discret des fenêtres qui tamisent la lumière et dissimulent des regards

238
Partager :

Par Sanae EL OUAHABI (MAP) 

Tétouan - Joyau architectural , urbain et touristique, aux formes surannées, la médina de Tétouan poursuit sa remise à niveau pour retrouver son lustre d'antan et réconcilier ses visiteurs avec  son charme et son authenticité légendaire.

C:\Users\Naïm Kamal\Downloads\MAPPH_20201016_0000_MAP_map.jpg
Les reliques d’une histoire de rencontre et d’affrontement méditerranéens

Adossée majestueusement aux pentes abruptes de Jbel Dersa, l'ancienne médina de Tétouan s’offre une nouvelle vie, grâce au programme complémentaire de réhabilitation et de valorisation 2019-2023. Trois axes majeurs l’articule : cadre bâti, la restauration et la réhabilitation des monuments historiques et l'animation économique et touristique, le but étant de compléter les projets déjà réalisés pour l’embellissement et l’entretien de ce chef-d’œuvre, classé patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997.

Doté d'un investissement de 350 millions de dirhams (MDH), ce programme, qui jouit de la sollicitude royale, constitue le prolongement du programme de réhabilitation de la médina de Tétouan (2011-2014), qui a été réalisé pour 315 MDH et profité à une population de plus de 26.000 habitants.

Chantier global, il touche à la fois le cadre bâti, les infrastructures et les édifices religieux, et porte également sur le développement des services socio-culturels, la réorganisation des commerces et la promotion des activités touristiques.

Une fois le chantier terminé, la ville historique de Tétouan sera comme neuve, sans perdre pour autant son cachet authentique, ses traditions ancestrales et ses particularités urbanistiques et architecturales.

Bouzaid Bouabid, professeur de l'histoire de l'art et des civilisations à la faculté des lettres de Martil, souligne que la ville de Tétouan est fort renommée pour sa richesse culturelle et son patrimoine architectural qui témoignent en même temps de ma tradition et de l’ouverture sur le monde. Ce programme de nouvelle génération vise en particulier à valoriser l’ancienne cité et à l'ériger en levier de développement des activités économiques et touristiques, tout en aidant à la sédentarisation de sa population et en stimulant une nouvelle dynamique sociale.

Expert en art et civilisations, Bouzaid Bouabid fait remarquer que cet intérêt particulier porté à la médina reflète son rôle de jonction entre les cultures et les civilisations marocaine et andalouse. Il contribuera, sans aucun doute, à l'amélioration des conditions de vie de la population, à la promotion de l'éducation esthétique, et au renforcement de la dynamique économique, tant la médina est appelée à constituer un levier d'attractivité touristique et de dynamisation du territoire et de la vie, en capitalisant sur son legs culturel et son patrimoine architectural et artistique.

Financé par plusieurs partenaires, ce programme, qui s'étale sur cinq ans, connait un " taux de réalisation des projets s'inscrivant dans le cadre du programme s'élève à environ 50% pour les engagements (marchés engagés) et 25% pour les travaux sur chantier.

Réalisé en partenariat avec les acteurs de la société civile et les artistes locaux, le revêtement des sols et le ravalement des façades ont atteint un état d'avancement de plus 50%, tandis que d'autres portant notamment sur l'aménagement du marché de proximité et d'une auberge de jeunesse sont en cours d'achèvement. L'une des composantes essentielles de ce programme est le projet de réhabilitation de la Kasbah, qui devrait s'ériger en un pôle culturel, social et touristique d'envergure. 

C:\Users\Naïm Kamal\Downloads\MAPPH_20201016_0004_MAP_map.jpg
. Adossée majestueusement aux pentes abruptes de Jbel Dersa, l'ancienne médina de Tétouan s’offre une nouvelle vie

 

lire aussi