Le suspect dans l’homicide de Adnane déféré, des complices arrêtés, des arrestations pour agressions sur mineurs à Fès, Tanger et Safi

5437685854_d630fceaff_b-

Les réseaux sociaux, un appât…

193
Partager :

Rabat, - Dans le foulée de l’arrestation par la police judiciaire de Tanger qui a interpellé, vendredi 11 septembre, un individu âgé de 24 ans, soupçonné d'homicide volontaire sur un mineur avec attentat à la pudeur sur la personne de l’enfant Adnane qui a horrifié les Marocains, la police a procédé à trois arrestations pour détournement de mineurs, attentat à la pudeur et viol l’une à Fès, la deuxième à Safi et la troisième de nouveau à Tanger. 

Dans ces deux derniers cas, c’est l’entremise des réseaux sociaux que les deux mineurs ont été hameçonnés. 

L’affaire Adnane d’abord. Le suspect dans le viol et l’homicide volontaire du jeune Adnane a été déféré, lundi, devant le procureur général du Roi près la Cour d'appel le suspect principal dans un crime d'homicide volontaire sur mineur avec attentat à la pudeur, et ce après la fin de l'enquête préliminaire et l'écoulement du délai de la garde à vue.

Les recherches et le diagnostic menés par la police judiciaire, appuyée par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) ont abouti à l'identification du suspect, qui réside près du domicile de la victime, avant qu'il ne soit interpellé et dirigé vers le lieu où il s'est débarrassé de la dépouille.

Les premiers éléments de l'enquête révèlent que le mis en cause a emmené la victime dans un appartement qu'il loue dans le même quartier résidentiel, l'a agressée sexuellement et commis l'homicide volontaire, au même jour et à la même heure, avant de procéder à son enterrement aux alentours de son domicile.

Trois autres individus, colocataires du suspect, ont également été arrêtés pour dissimulation de crime commis, pour ne pas avoir dénoncé les faits en reconnaissant leur ami sur les séquences vidéo largement diffusés dans le cadre des procédures d'investigation.

Le procureur général du Roi près la Cour d'appel a déféré les suspects devant la première chambre d'instruction de cette Cour pour complément d'enquête.

A Fès, c’est ont aux premières heures de dimanche, qu’un individu de 20 ans a été arrêté pour son implication présumée dans le détournement et l'attentat à la pudeur, sans violence, commis sur une mineure de 15 ans.

Les services de la police de Fès avaient reçu samedi une demande de recherche dans l'intérêt de la famille présenté par la mère de la mineure, qui avait quitté le domicile familial dans des circonstances suspectes, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les données préliminaires de l'enquête indiquent que le mis en cause a détourné la mineure à travers les réseaux sociaux, avant qu'il ne fixe un rendez-vous avec elle pour le samedi et qu'elle l'accompagne à son domicile, où il a attenté à sa pudeur, sans violence, a fait savoir la DGSN.

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les tenants et les aboutissants de ces actes criminels.

A Tanger, les éléments de la sûreté publique de "Bni Makada" à Tanger ont interpellé, samedi dernier, un individu âgé de 36 ans pour son implication présumée dans une affaire de détournement et tentative d'attentat à la pudeur sur un mineur de 11 ans.

Selon les éléments préliminaires, le mis en cause avait noué une relation virtuelle avec le mineur via le réseau social "Facebook" avant de le convaincre pour le rencontrer dans un jardin public dans la zone de "Mghogha" où le suspect a été appréhendé par les éléments de la police en coordination avec le père de la victime, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le prévenu avait en sa possession au moment de son interpellation plusieurs cadeaux qu'il comptait offrir à l'enfant, ajoute le communiqué.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée par la police judiciaire de "Bni Mekada" sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les tenants et les aboutissants de ces actes criminels.

Safi : Interpellation d'un individu pour détournement et viol d'une mineure (DGSN)

A Safi, la police judiciaire relevant de la sûreté provinciale a interpellé, dimanche, un individu âgé de 30 ans pour son implication présumée dans le détournement et l'attentat à la pudeur sur une fille mineure de 14 ans.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la mineure avait quitté le domicile familial depuis le vendredi 11 septembre sans qu'aucun avis n'ait été déposé auprès des services de police à ce sujet, avant que son père n'avise la police après avoir été retrouvée dans un parc public, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les recherches et investigations préliminaires de la police judiciaire ont révélé qu'après avoir quitté le domicile familial, la victime a été détournée par deux personnes qui l'ont ensuite violée, sans violence, au domicile de l'un d'eux dans le quartier "Zine El-Abidine" à Safi, précise la DGSN, faisant savoir que les recherches ont permis d'identifier les deux suspects et d'interpeller l'un d'eux.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, alors que les recherches et investigations se poursuivent pour interpeller le deuxième suspect impliqué dans ces actes criminels, conclut le communiqué.

 

lire aussi