Salé, visiblement exposée, renforce ses structures hospitalières

5437685854_d630fceaff_b-
513
Partager :

Salé - Les structures de l'hôpital provincial Prince Moulay Abdellah de Salé ont été renforcées par une nouvelle unité de réanimation médicale, qui contribuera à augmenter la capacité litière du service de réanimation de l'hôpital.

Créée dans le cadre des efforts déployés par le ministère de la Santé pour faire face à la pandémie de coronavirus et prendre en charge les personnes contaminées par ce virus, cette unité dispose des derniers équipements techniques et technologiques dans le domaine de la réanimation médicale.

Elle devra réduire la pression potentielle sur l'hôpital en cas de réception de nouveaux cas contaminés par le nouveau coronavirus.

Dans une déclaration à M24, le directeur de l'Hôpital Prince Moulay Abdellah, M. Hamid Zarrouk, a affirmé que la capacité de la nouvelle unité est de 20 lits qui s'ajoutent à l'unité de réanimation déjà existante, dotée de 11 lits.

Pour faire face à la nouvelle épidémie de nouveau coronavirus, deux unités ont été créées avec une capacité totale de 90 lits qui peut être étendue, a ajouté M. Zarrouk, notant qu'il s'agit d'une unité dédiée à la réception des cas confirmés de contamination par le Covid-19 et d'une autre pour les personnes soumises aux analyses de laboratoire pour la détection du virus.

L'hôpital Prince Moulay Abdellah, qui devient un centre hospitalier de référence, reçoit tous les cas, que ce soit les personnes testées positives au virus ou celles présentant des symptômes de la maladie afin de leur effectuer des analyses de laboratoire, a précisé M. Ghallab.

Outre les équipements médicaux modernes, l'hôpital Prince Moulay Abdellah de Salé dispose d'une équipe médicale expérimentée travaillant 24h/ 24 pour fournir les soins de santé nécessaires aux pensionnaires de l'hôpital en général et des unités des soins intensifs en particulier.

À cet égard, le médecin responsable du service "Covid-19" à l’hôpital, Bouchra Armel, a expliqué que ce centre hospitalier reçoit trois types de cas.

Il s'agit des personnes suspectées d'être infectées par le virus, pour lesquelles des analyses de laboratoire sont effectuées, les patients qui ont été infectés par le virus mais dont l'état de santé est stable et les cas confirmés mais dont l'état de santé nécessite un accès au service de réanimation, a-t-elle précisé.

Les patients présentant un état de santé stable sont reçus dans des services spéciaux, a fait savoir Mme Armel, également urgentologue, relevant qu'ils bénéficient des analyses médicales et des médicaments nécessaires approuvés par le ministère de la Santé pour le traitement de cette maladie.

Elle a, en outre, souligné que tous les patients bénéficient pendant la période d'hospitalisation d'un suivi médical et infirmier quotidien, chacun selon son état de santé.

 

lire aussi