Tanger: Interpellation d’une femme soupçonnée d'avoir vandalisé une stèle d’Abderrahmane El Youssoufi

5437685854_d630fceaff_b-
212
Partager :

Rabat - La police judiciaire de Tanger a interpellé, vendredi soir, une femme en situation de rue et présentant des signes de troubles mentaux, pour son implication présumée dans la vandalisation d’une stèle commémorative de la ville.

La femme, âgée de 48 ans, aurait vandalisé une stèle commémorative, sise rue Abderrahmane El Youssoufi, en la couvrant de boue aux première heures de dimanche 31 mai, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les enquêtes, les investigations sur le terrain et les expertises techniques réalisées ont permis d’identifier la suspecte et de la localiser.

La mise en cause a été soumise à une enquête préliminaire, sous la supervision du parquet compétent, avant que l’expertise médicale ne dévoile que l’intéressée souffre d’une maladie mentale ce qui a nécessité son placement dans un hôpital psychiatrique de Tanger en vue d'un traitement, conclut la DGSN.

 

lire aussi