CAN féminine 2022 : Face au Maroc, le Sénégal ''se prépare à jouer une finale pour la première place''(entraineur)

5437685854_d630fceaff_b-

Une phase de jeu lots du match des Lionnes de l’Atlas contre l’Ouganda reporté par 3-1 (Photo MAP)

1
Partager :

Dakar - Le match du Sénégal prévu vendredi soir à Rabat contre l'équipe nationale marocaine féminine de football pour le compte de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2022), sera "une finale pour la première place", a affirmé le sélectionneur sénégalais, Mame Moussa Cissé.

L’équipe nationale féminine du Sénégal affronte celle du Maroc, vendredi à 21 heures à Rabat. Les deux sélections avec six points, sont déjà qualifiées pour les quarts de finale de la CAN féminine qui se déroule au Maroc du 02 au 23 juillet.

Après la qualification, la conquête de la première place est le nouvel objectif du Sénégal. « Ça peut être déterminant. Il faut se battre maintenant pour être premier de la poule ce qui pourra nous éviter peut-être de croiser de grosse écuries », a déclaré à la MAP le sélectionneur des lionnes, Mame Moussa Cissé .

Le technicien sénégalais espère que " les filles vont faire le match référence contre le Maroc, devant son public". "On a joué deux matchs, on en a gagné deux, il faut rester dans ce tempo parce que les choses arrivent très vite ", prévient-il.

Le sélectionneur Moussa Cissé reconnait tout de même que "ce ne sera pas facile contre les lionnes de l’Atlas". " Elles doivent fêter ça. Il y aura du monde, il y aura du jeu et c'est ce genre de match qui peut faire grandir les filles. Contre le Maroc, ce sera une finale pour la première place ", argumente-t-il.

Un avis partagé par la responsable du football féminin à la Fédération sénégalaise de football Seyni Ndir Seck. " On va prendre ce match de manière hyper sereine comme on l'a déjà fait pour nos deux premières rencontres. L'avantage d’être premier du groupe, est de rester à Rabat. Donc on ne va pas s’en priver même si on a en face le Maroc qui est le pays organisateur ", confie-t-elle à la MAP.

Seyni Ndir Seck estime que les lionnes du Sénégal vont essayer de surprendre les lionnes de l’Atlas chez elles. Et le mot d’ordre selon elle, "est de se battre jusqu’au bout pour rester à Rabat".

Le Sénégal a bien débuté la CAN 2022 avec deux victoires en autant de matchs. Après l’Ouganda (2-0), les lionnes ont dominé le Burkina Faso par (1-0). Avec six points, le Sénégal est assuré de jouer les quarts de finale pour la première fois de son histoire.

Au lendemain de cette performance, les lionnes ont effectué une séance de décrassage sur un des terrains de l’Académie du FUS de Rabat.

" Deux matchs, deux victoires, et une qualification en quart de final, c'est historique pour le Sénégal ", se réjouit la responsable du football féminin sénégalais.

Elle ajoute que cette équipe est l’aboutissement d’un travail qui a été mené sur la durée. " La preuve, on a gagné le tournoi de L'UEFOA, il y a deux ans. Aujourd'hui nous avons réussi à nous qualifier pour le second tour et je pense que c'est l'aboutissement d'un travail de longue haleine", souligne Seyni Ndir Seck.

Celle qui a été capitaine des lionnes du Sénégal, nourrit de grandes ambitions pour la suite de la compétition. Elle rappelle : " quand on venait ici, je disais tout le temps que l'objectif numéro un était de passer le premier tour. Dans la mesure où quand on a fait notre première coupe d'Afrique, on avait fait trois matchs, trois défaites ".

Elle affirme qu'" une fois qu'on passe le premier tour, l'appétit vient en mangeant". "On est à un match d'une coupe du monde et je pense que c'est faisable, il faudra juste se donner à fond pour y arriver ", note-t-elle.