Les chiffres de l’emploi : Le taux de chômage au plus haut depuis des années

5437685854_d630fceaff_b-

1
Partager :

couv-emploi..

Il fallait s?y attendre, le taux ch?mage au Maroc remonte et risque de remonter encore plus si le gouvernement persiste dans l?erreur. Le ch?mage demeure, surtout celui des jeunes dipl?m?s, et risque de prendre plus d?ampleur? dans les prochaines ann?es, quelque soit le taux de croissance, si cette croissance reste non inclusive et si les probl?mes de l?enseignement et de la formation ne se d?tachent pas du laxisme et des r?flexes identitaires exag?r?s.

Selon les r?sultats de l?enqu?te trimestrielle du HCP sur la situation du march? de l?emploi au premier trimestre de l?ann?e 2014 en cours, le taux de ch?mage est pass? ? 10, 2 % contre 9,4 % au premier trimestre 2013, ce dernier taux ?tait lui aussi en hausse par rapport ? la m?me p?riode en 2012.

Le nombre des ch?meurs au premier trimestre 2014, selon le HCP, a augment? de 114000 personnes par rapport ? la m?me p?riode de l?ann?e pass?e, dont 74000 en milieu urbain et 40000 en milieu rural, ce qui a port? l?effectif des ch?meurs au Maroc ? 1.191 000 contre 1.077 000 une ann?e auparavant, soit une hausse de 10,7 %. Ces chiffres ne concernent que ceux et celles en ?ge de travailler ? la recherche d?un emploi au moment de l?enqu?te. Ceux et celles qui ont cess? de chercher des emplois, pour une raison ou une autre, y compris par lassitude ou d?ception, ne sont pas comptabilis?s.

Le taux de ch?mage au niveau national est tir? vers le bas, normalement, par un taux de ch?mage faible en milieu rural, o? l?emploi non r?mun?r? et le sous emploi sont les probl?mes majeurs et les sources de la pauvret? de la majorit? des ruraux. Si le taux de ch?mage en milieu rural est pass? de 4,4 % ? 5,1 %, en milieu urbain, il est pass? de 13,7 % ? 14,6 %. La population active urbaine? d?passe celle r?sidente en milieu rural.

Les jeunes, surtout les dipl?m?s, demeurent les premi?res victimes du ch?mage au Maroc selon les statistiques du HCP. Ainsi le taux de ch?mage des jeunes ?g?s? de 15 ? 24 ans a ?t? de 20,2 % au premier trimestre 2014 contre 19,5 % ? la m?me p?riode de l?ann?e pass?e. Il est pass? ? 17,5 % pour les dipl?m?s contre 16,5 % une ann?e auparavant. Il est de 6 % pour les non dipl?m?s.

Dans le d?tail, le HCP rapporte que la population active en ch?mage s?est accrue de 10,7% au niveau national, passant de 1.077.000 au premier trimestre de l?ann?e 2013 ? 1.191.000 ch?meurs au m?me trimestre de l?ann?e 2014, soit 114.000 ch?meurs en plus (74.000 en milieu urbain et 40.000 en milieu rural).

En mati?re d?emploi, 90.000 postes d?emplois r?mun?r?s ont ?t? cr??s au cours de la p?riode, r?sultat d?une cr?ation de 50.000 postes en milieu urbain et de 40.000 en milieu rural. L?emploi non r?mun?r?, compos? principalement d?aides familiales, a enregistr? une baisse de 4.000 postes en zones urbaines et une hausse de 3.000 postes en zones rurales, soit au total 1.000 postes d?emploi perdus.

Le volume global de l?emploi est pass?, entre les deux p?riodes, de 10.397.000 ? 10.486.000, soit une cr?ation nette de 89.000 postes d?emploi (46.000 postes en zones urbaines et 43.000 postes en zones rurales). En outre, avec une croissance du volume de la population en ?ge d'activit? plus importante que celle de la population active occup?e, le taux d?emploi, a connu une baisse de 0,3 point au niveau national, passant de 43,2% ? 42,9% (diminution de 0,4 point en milieu urbain et stagnation en milieu rural).

En milieu urbain, le secteur des "services" a connu une cr?ation de 68.000 postes d?emploi, ce qui correspond ? un accroissement de 2% du volume d?emploi du secteur. Le secteur de l?"agriculture, for?t et p?che" a ?galement connu la cr?ation de 5.000 postes d?emploi (+1,9%) et les activit?s mal d?sign?es 2.000 postes.

En revanche, les autres secteurs ont perdu des emplois avec respectivement :

  • 26.000 postes d?emploi dans le secteur de l?"industrie y compris l'artisanat" (-2,3% du volume d?emploi du secteur);
  • 3.000 emplois dans celui des BTP (-0,4%).

En milieu rural, le secteur de l?"agriculture, for?t et p?che" a connu une cr?ation de 48.000 postes d?emploi, ce qui correspond ? un accroissement de 1,3% du volume d?emploi du secteur. Le secteur des "services" a ?galement connu la cr?ation de 25.000 postes d?emploi (+3,4%).

En revanche, les autres secteurs ont perdu des emplois avec respectivement :

  • 19.000 postes d?emploi dans le secteur de l?"industrie y compris l'artisanat" (-8,1% du volume d?emploi du secteur);
  • 9.000 emplois dans celui des BTP (-2,2%)?;
  • 2.000 emplois comme activit?s mal d?sign?es.