Maroc-RDC: Construction d’une nouvelle cimenterie par des investisseurs marocains

5437685854_d630fceaff_b-

1
Partager :

actu-nancy-

Dans le but de r?duire le d?ficit en ciment de la R?publique D?mocratique du Congo(RDC) et d?aider le pays ? se hisser au rang des pays ?mergents, des investisseurs marocains vont injecter 50 millions d?euros dans le projet de construction d?une nouvelle cimenterie ? Kansangoulu.

Le Maroc ?d?termin?? ? participer au d?veloppement et ? la modernisation de la RDC

Le journal kinois ? grand tirage,?Le Potentiel?,a indiqu? que ?le Royaume du Maroc est ?plus que jamais d?termin?? ? accompagner le pr?sident de la RDC, Joseph Kabila, dans sa vision de la r?volution de la modernit? devant int?grer son pays, ? l?horizon 2030, dans le giron des pays ?mergents.? En effet, avec les progr?s enregistr?s ces derni?res ann?es en mati?re d'assainissement du climat des affaires et des investissements, les plus grands handicaps ? l?investissement ?tranger ont ?t? nettement r?duits. C?est ainsi que des investisseurs marocains ont d?cid? d?installer en RDC, pr?cis?ment dans le territoire de Kasangulu, une cimenterie de troisi?me g?n?ration dont la fin des travaux est pr?vue en janvier de 2016.?La construction de cette usine, d?un investissement initial de plus 50 millions d?euros, vient apporter des ?l?ments de r?ponse ? ce qui a toujours ?t? la volont? de Joseph Kabila, ? celle de construire la R?publique d?mocratique du Congo ?, a d?clar? l??conomiste Daniel Mukoko Samba, peu avant la pose de la pierre de la CIMAF-RDC. Gr?ce ? sa capacit? d?1 million de tonnes, soit plus que l?ensemble de la production actuelle du pays, cette cimenterie va tenter de faire dispara?tre peu ? peu le d?ficit en ciment, soulageant ainsi la balance des paiements. Une raison de plus pour le gouvernement congolais de cheminer, sans trop de difficult?s, avec son programme de construction des infrastructures routi?res, hospitali?res et ?ducatives, outre des villages modernes a, pour sa part, indiqu? le ministre de l?Industrie, petites et moyennes entreprises, R?my Musungayi, affirmant que le gouvernement ne m?nage aucun effort pour la promotion des industries dans tous les secteurs de la vie ?conomique.

?Rappelons que la c?r?monie officielle de la pose de la premi?re pierre de? ce grand projet marocain porteur de croissance ?conomique en RDC, a ?t?? pr?sid?e, jeudi dernier, ? Kasangulu (environ 50 km de Kinshasa), par le? vice-Premier ministre et ministre congolais du Budget et du PDG du Groupe? Addoha, en pr?sence de plusieurs personnalit?s.