Un Don du Qatar de 136 millions de dollars au Maroc pour le financement de projets agricole

5437685854_d630fceaff_b-

1
Partager :

qatar-maroc-Quid.ma

L'?mirat du Qatar a accord? au Maroc un don de 136 millions de dollars pour le financement de deux projets agricoles, portant sur l'irrigation du p?rim?tre d?Asjen (province d'Ouezzane) et l'organisation de la transhumance dans les parcours saharien et semi-saharien dans les r?gions de Souss Massa Draa et Guelmim Es-Smara.

Ce don a ?t? octroy? suite a une convention sign?e lundi ? Rabat entre le ministre de l'Agriculture et de la P?che Maritime, Aziz Akhannouch, le ministre de? l??conomie et des Finances, Mohammed Boussaid, et le ministre qatari des Finances, Ali Sheriff Al Emadi.

Le premier projet financ? ? hauteur de 48,8 millions USD par le don qatari et d'un montant total de 61 millions USD, porte sur l?irrigation du p?rim?tre d?Asjen situ? dans la province d'Ouezzane et a pour? but la valorisation des ressources en eau d'irrigation emmagasin?e par le barrage de Oued El Makhazen. Akhannouch a d?clar? lors de la c?r?monie de signature, que ce projet ??contribuera au renforcement de la s?curit? alimentaire et ? la lutte contre la pauvret? ? travers la diversification des cultures (arbres fruitiers,fourrage et culture mara?ch?re)??. il a ajout? que ce projet permettra aussi l'accroissement des revenus des petits et moyens agriculteurs.

Le second projet financ? ? hauteur de 87,2 millions USD par le don qatari et d'un montant total de 109 millions USD, aura comme objectif l'am?nagement et l'?quipement des parcours de 16 millions d?hectares ? travers la cr?ation de r?serves pastorales. Selon? Akhannouch, les objectifs du projet seront atteint gr?ce a la pr?servation de la diversit? biologique, l'organisation de la transhumance et l'encadrement et l'organisation des ?leveurs, transhumants dans des coop?ratives pastorales, le d?veloppement des fili?res de productions y aff?rentes ainsi que l'augmentation des revenus des ?leveurs.

A terme ce projet permettra la cr?ation de 300 postes d'emploi directs et permanents et de 1,2 millions de postes de travail au niveau des chantiers programm?s. Il vise ?galement l'am?lioration des conditions d?acc?s aux services sanitaires au profit de 3000 familles et des conditions de vie de plus de 100.000 habitants des familles des ?leveurs ainsi que le d?senclavement des zones qui b?n?ficieront du programme ? travers la cr?ation de chemins pastoraux sur une distance de 400 km.