Découverte d’un gène qui pourrait retarder le déclenchement d'Alzheimer

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

actu-carri-

Des chercheurs canadiens ont annonc? avoir identifi? un g?ne qui permettrait de r?duire de 30 ? 50 pc le risque d'?tre atteint par la maladie d'Alzheimer, rapporte, mardi, la presse locale.

Dans une ?tude, dont les r?sultats ont ?t? d?voil?s en marge de la conf?rence internationale de l'Association Alzheimer qui se d?roule ? Copenhague, au Danemark, l'?quipe de chercheurs de l'Institut universitaire en sant? mentale Douglas et de l'Universit? McGill de Montr?al, men?e par le docteur Judes Poirier, a affirm? que ce g?ne pourrait aussi permettre de retarder d'au moins quatre ans le d?clenchement de la maladie d'Alzheimer.

"Nous avons d?couvert que des variantes g?n?tiques sp?cifiques dans un g?ne appel? HMG CoA r?ductase, qui r?gle normalement la production et la mobilisation du cholest?rol dans le cerveau, pouvaient modifier le processus et retarder de pr?s de quatre ans le d?clenchement de la maladie d'Alzheimer", a d?clar? Dr. Poirier, cit? par les journaux canadiens.

"Cela constitue une perc?e remarquable dans un domaine o? les recherches ont rarement ?t? couronn?es de succ?s ces derni?res ann?es", a-t-il pr?cis?.

De plus, la d?couverte ouvre de nouvelles pistes th?rapeutiques puisque les scientifiques croient pouvoir profiter de cette perc?e pour d?velopper de nouveaux traitements utilisant cette pr?disposition g?n?tique.

"Ces derniers r?sultats g?n?tiques obtenus par l'?quipe du Dr. Poirier repr?sentent un pas important dans la compr?hension de la neurobiologie de la maladie d'Alzheimer, et aussi dans l'utilisation de la g?n?tique pour d?couvrir une nouvelle cible mol?culaire qui r?ponde aux nouveaux traitements d?velopp?s", a expliqu?, pour sa part, la directrice scientifique du Centre de recherche de l'Institut universitaire en sant? mentale Douglas, Mme Brigitte Kieffer.

Les recherches des deux derni?res d?cennies sur la maladie d'Alzheimer se sont surtout concentr?es sur l'identification de facteurs g?n?tiques et environnementaux pouvant causer ou acc?l?rer la progression des formes les plus communes de la maladie. Les recherches de l'?quipe de M. Poirier ont pris le probl?me dans le sens inverse, se focalisant plut?t sur l'identification des facteurs g?n?tiques susceptibles de retarder le d?clenchement de la maladie.

Cette variante naturelle du g?ne "HMG CoA r?ductase" r?duit consid?rablement les risques d'?tre atteint de cette maladie ? l'origine de la perte de la m?moire, a indiqu? l'?quipe de recherche sur les colonnes de la revue scientifique "Molecular Psychiatric Journal".

Chez les sujets porteurs de cette variante g?n?tique, nous avons constat? que les risques de d?velopper la maladie diminuent de 50 pc chez les femmes et de 30 pc chez les hommes", a d?clar? Dr. Poirier.

Dans le monde, une centaine de m?dicaments ont d?j? ?t? test?s pour repousser, r?duire et pr?venir les effets de la maladie d'Alzheimer - qui touche 40 millions de personnes - mais jusqu'ici aucun ne s'est av?r? efficace.

"Nous faisons face ? un ?chec collectif depuis des ann?es, c'est la premi?re fois qu'on est en pr?sence d'un facteur de protection aussi prometteur", s'est-il f?licit?.

lire aussi