Angleterre: Salah toujours dans le flou concernant son avenir

5437685854_d630fceaff_b-

La question de la prolongation du contrat du joueur de 29 ans inquiète Anfield depuis le début de la saison.

1
Partager :

L'attaquant égyptien Mohamed Salah a admis vendredi dans une interview au magazine FourFourTwo qu'il ne savait toujours pas s'il allait prolonger son contrat à Liverpool, qui court jusqu'en 2023.

Toujours en course pour un fabuleux quadruplé (Coupe de la ligue, championnat, Ligue des champions, Coupe d'Angleterre), les joueurs de Jürgen Klopp réalisent une saison magnifique dans le sillage de Salah, meilleur buteur (22 buts) et meilleur passeur (douze passes décisives) de Premier League.

Mais la question de la prolongation du contrat du joueur de 29 ans inquiète Anfield depuis le début de la saison. Selon les médias anglais, l'Egyptien demanderait au club d'être payé environ 500.000 livres par semaine (595.000 euros), ce qui ferait de lui le joueur le mieux payé de Premier League.

"Il ne me reste plus qu'un an de contrat. Je crois que les supporters savent ce que je veux, mais tout ne tourne pas autour de l'argent dans le contrat", a-t-il expliqué au magazine FourFourTwo. "Donc je ne sais pas, je ne peux pas vous dire exactement."

L'attaquant est devenu l'un des meilleurs joueurs au monde depuis son arrivée sur les bords de la Mersey en 2017, en provenance de l'AS Rome, marquant 155 buts en 245 matches. Il a été en 2020 l'un des acteurs majeurs du premier titre remporté par les Reds en Premier League depuis trente ans, un an après avoir gagné la Ligue des champions.

"Ce club représente beaucoup de choses pour moi. J'ai tout donné pour le club et tout le monde s'en est aperçu", a-t-il ajouté. "J'ai connu des moments incroyables ici, gagnant des titres, remportant des trophées individuels. Ce club est comme une famille pour moi."

Salah a concédé qu'un départ de Liverpool serait une décision difficile : "Jouer dans cette atmosphère et voir que les supporters sont toujours derrière moi... Ce sera un moment vraiment triste."