Cameroun: Activités professionnelles et scolaires réduites pour attirer les spectateurs pendant la CAN

5437685854_d630fceaff_b-

Les premières journées de la CAN se sont jouées devant des stades vides, sauf le match d'ouverture Cameroun-Burkina-Faso (2-1), disputé au stade Olembé de Yaoundé, et Nigeria-Egypte, joué à Garoua, près de la frontière nigériane.

1
Partager :

Yaoundé - Les autorités du Cameroun ont décidé de réduire les temps des activités professionnelle, scolaire et académique pendant les jours de la 33-ème édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2021) pour augmenter les spectateurs dans les stades.

Les activités solaires et académiques se tiendront ainsi de 07H30 à 13H00 et celles de travail s'étaleront de 07H30 à 14H00, a annoncé dans un communiqué rendu public samedi le secrétaire général des services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda.

Le communiqué note que cette mesure, qui s'appliquerait dans le secteur public à compter du 17 janvier au 4 février, a pour objectif de permettre aux Camerounais de "prendre une part active à cet événement continental d'envergure".

Les élèves et fonctionnaires du Cameroun auront ainsi leurs après-midi libérées à partir de lundi et jusqu'à la fin de la CAN pour aller voir les matches de cette compétition.

Cette mesure a été décidée par le Premier ministre Joseph Dion Ngute "sur très hautes instructions du président de la République Paul Biya", précise le texte.

Selon des médias locaux, le phénomène des stades vides de la CAN est attribué en grande partie aux restrictions sanitaires imposées par la Confédération africaine de football en rapport avec la pandémie de la COVID-19 et qui imposent, en dehors de la carte vaccinale, un test nasopharyngé (PCR) négatif de moins de 72 heures ou un test diagnostique rapide (TDR) négatif de moins de 24 heures.

Les premières journées de la CAN se sont jouées devant des stades vides, sauf le match d'ouverture Cameroun-Burkina-Faso (2-1), disputé au stade Olembé de Yaoundé, et Nigeria-Egypte, joué à Garoua, près de la frontière nigériane. Même le deuxième match Cameroun-Ethiopie (4-1) a été loin de remplir l'enceinte d'Olembé.

Le gouvernement camerounais a annoncé la disponibilité d'environ 2 millions de doses de vaccin et 2,5 millions de tests.