CHAN 2023: le Maroc condamne des ''manœuvres abjectes'' d’une soldatesque qui ne recule devant aucune infamie

5437685854_d630fceaff_b-

Les Lionceaux de l’Atlas (U23 du Maroc) attendant à l'aéroport de Sale, au nord de la capitale marocaine Rabat, le vendredi 13 janvier 2023 une autorisation qui n’est pas venu.. (Photo par FADEL SENNA / AFP)

1
Partager :

 

Le Maroc a condamné samedi des "agissements malveillants" et des "manœuvres abjectes" à l'ouverture du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) vendredi en Algérie, un nouvel épisode de la crise politique entre Rabat et Alger qui joue l’escalade cette fois-ci sur le terrain sportif.

Dans un communiqué, la fédération marocaine de football (FRMF) a fustigé un "discours provocateur et surréaliste qui a bafoué le règlement régissant l'organisation des manifestations footballistiques sous l’égide de la Confédération africaine de football (CAF)".

La FRMF a fait référence à un discours du petit-fils de Nelson Mandela lors de la cérémonie d'ouverture du CHAN à Alger dans lequel il a appelé à "lutter pour libérer le Sahara occidental de l'oppression".

Pour le Maroc, le dossier du Sahara occidental, sa cause nationale, est "le prisme à travers lequel il considère son environnement international".

Devant le public du stade Nelson-Mandela à Alger, le petit-fils, comme s’il était le légataire universel du combat de son aïeul anti-apartheid de son aïeul, a également exhorté à "libérer la Palestine", dans une critique ouverte du Maroc qui a normalisé ses relations avec Israël il y a deux ans. Oubliant que son grand père a rencontré aussi bien Itzhak Rabin, Shimon Perez, Ouhoud Barak et que le Pretoria dirigé par l’ANC entrerient des relations diplomatiques poussées avec Tel-Avic. 

Dans son communiqué, la FRMF a par ailleurs dénoncé des "propos racistes" anti-marocains prononcés dans le stade lors de la cérémonie d'ouverture.

Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des supporters algériens en train de chanter des slogans racistes visant les Marocains.

La fédération marocaine a adressé "une correspondance" à la CAF en lui demandant d'"assumer toute la responsabilité face à ces transgressions flagrantes qui n'ont aucun lien avec les principes et valeurs du ballon rond".

Après le refus d’Alger d’accorder l’autorisation à la Royal air Maroc transporteur officiel de l’équipe nationale de se rendre directement à Constantine en Algérie où se déroule le CHAN 2023, ke Maroc s’est vu contraint vendredi de ne pas envoyer son équipe U23 disputer le CHAN e.

Alger a fermé le 22 septembre 2021 son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains après avoir rompu ses relations diplomatiques avec Rabat.

Le CHAN, réservé aux joueurs disputant les championnats nationaux, se tient du 13 janvier au 4 février en Algérie.

Les "Lionceaux de l'Atlas" ont remporté les deux derniers CHAN en 2021 et 2018 et certainement craignant un troisième trophée pour le Maroc sur son territoire a refusé d’ouvrir son ciel, une dérogation à la fermeture des frontières aériennes qui a été possible pour le ministre marocain des Affaires étrangères pour participer au sommet arabe qui s’est tenu à Alger.

Leurs aînés qui se sont brillamment illustrés lors du dernier Mondial en devenant la première équipe africaine et arabe à atteindre les demi-finales de la prestigieuse compétition, ont certainement une réédition de l’exploit par les moins de 23 ans.