La Fédération de Boxe célèbre le sacre de ses boxeuses aux championnats du monde à New Delhi

5437685854_d630fceaff_b-

Outre Khadija El Mardi (photo) sacré championne du monde, Yassmine Moutaqui a remporté le bronze

1
Partager :

 

Rabat - La Fédération royale marocaine de boxe (FRMB) a organisé, samedi soir à Rabat, une cérémonie en l'honneur de l'équipe nationale féminine de boxe ayant pris part aux championnats du monde tenus récemment à New Delhi en Inde.

C:UsersNaïm KamalDownloadsMAPPH_20230416_0013_MAP_map.jpg

Photo de famille avec Chakib Benmoussa, ministre de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports, de la cérémonie en l’honneur de l’équipe marocaine

L'équipe féminine qui a représenté la boxe marocaine lors de ces Mondiaux, comprend Khadija El Mardi (+81 kg), Yassmine Moutaqui (- 48 kg), Widad Bertal (-54 kg) et Rabab Cheddar (-50 kg).

Lors de ces championnats du monde, Khadija El Mardi est devenue le premier pugiliste arabe et africain à être sacrée championne du monde, tandis que Yassmine Moutaqui a décroché la médaille de bronze.

Outre les membres de l'équipe nationale féminine de boxe, cette cérémonie en l'honneur des pugilistes marocaines a été marquée par la présence notamment du ministre de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, du président de la Fédération royale marocaine de boxe, Abdeljaouad Belhaj, du président du Comité national olympique marocain (CNOM), Fayçal Laraichi, du directeur des sports au ministère, Abderrazak El Akkari, ainsi que des membres du staff qui ont assuré l'encadrement technique des pugilistes marocaines lors de ces championnats du monde.

M. Benmoussa a félicité le président de la FRMB et les boxeuses marocaines pour l'exploit remarquable qu'elles ont réalisé lors des Mondiaux de New Delhi, affirmant que ces prouesses sportives ont ravi tous les Marocains et constituent une source de fierté pour tous.

Il a noté, à cet égard, que le sacre mondial de Khadija El Mardi et la médaille de bronze remportée par Yassmine Moutaqui, sont le résultat des efforts des clubs et des associations qui ont œuvré à former ces championnes, ainsi que des cadres techniques qui les accompagnent et supervisent continuellement leurs entrainements.

Ces résultats ne sont pas le fruit du hasard, mais des efforts énormes consentis, a-t-il ajouté, par la Fédération et d'une politique basée sur le travail acharné et proactif ainsi que sur l'investissement dans la formation.

Le ministre a, par ailleurs, souligné que la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI ne cesse d'entourer la boxe marocaine a permis de réaliser cet exploit, notant que le fait d'occuper la 5è place mondiale sur 64 pays est le résultat d'un travail de longue haleine.

M. Benmoussa a relevé que la lutte pour les titres mondiaux n'est pas chose aisée, mais requiert beaucoup de sacrifices et de discipline et une préparation selon des standards internationaux, en tenant compte de la préparation technique, physique et mentale, ce qui nécessite de continuer à fournir plus d'efforts pour atteindre l'excellence.

Il a, en outre, rappelé qu'une convention a été signée récemment entre la FRMB, le Conseil de la ville de Mohammedia et les autorités locales, afin de créer une Académie internationale de boxe, dans le but de fournir des conditions adéquates pour l'accueil des pugilistes, ce qui est à même de donner une forte impulsion à la boxe nationale.

Le président de la FRMB s'est, lui, félicité des exploits historiques réalisées par Khadija El Mardi et Yassmine Moutaqui lors des championnats du monde, ce qui a permis au Maroc de se positionner au 5è rang mondial, devançant plusieurs pays leaders dans cette discipline sportive.

M. Belhaj a rappelé que suite au sacre mondial de Khadija El Mardi, SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à la championne marocaine, tout en l'assurant de Sa Haute sollicitude et bienveillance, notant qu'il s'agit d'une grande fierté pour la boxe nationale.

Il a fait observer que ce succès des pugilistes marocaines aux Mondiaux est le résultat des efforts des associations formatrices et des cadres techniques nationaux, ainsi que du soutien du ministère de tutelle, du CNOM et la FRMB, affirmant que tous les moyens financiers et humains ont été mobilisés pour briller à l'international, tout en évoquant le franc succès de la 6ème édition du Trophée international Mohammed VI de boxe.

De son côté, le président du CNOM, a relevé que cette cérémonie en l'honneur des championnes marocaines de boxe vient illustrer la fierté de tous les Marocains et leur joie après le sacre mondial de Khadija El Mardi, affirmant que cet exploit ouvre la voie à d'autres succès sportifs.

La championne marocaine Khadija El Mardi a, quant à elle, exprimé son grand bonheur de devenir la première pugiliste arabe et africaine à être sacrée championne du monde.

Elle a ainsi dédié cette victoire à SM le Roi Mohammed VI, à tous les Marocains et à la famille de la boxe nationale, y compris le président de la FRMB, ainsi que son entraineur et la Direction technique.

Cette cérémonie a été marquée par la remise de récompenses financières aux pugilistes ayant pris part aux Mondiaux de New Delhi, ainsi qu'au staff technique et médical de la Fédération royale marocaine de boxe.