Ni youyous dans les maisons, ni cris de joie sur les balcons, ni klaxons dans les rues du Maroc

5437685854_d630fceaff_b-

Sanaa Mssoudy déborde une joueuse sénégalaise. Et malgré leurs exploits et performances le public n'est pas au rendez-vous. Elles ne signeront pas d'autographes a la montée dans leur bus, ni donneront fièrement un mot à la presse

1
Partager :

Ce texte a été posté sur Facebook, juste après la qualification des Lionnes de l’Atlas aux quarts de final de la CAN féminine, par Rita Touzani, Managing Director, à GLOBAL EVENT DMC MOROCCO. Elle met le clavier là où ça fait mal. Et à l’index, la presse et ses revues. Ce n’est pas le cas du Quid.ma fort heureusement, même si le sport n’est qu’une préoccupation secondaire de sa ligne éditoriale. Parce que le texte de Rita Touzani mérite une large diffusion, le Quid y contribue en le reprenant et en le sponsorisant sur Facebook.

Il n'y a pas eu de youyous dans les maisons, ni de cris de joie sur les balcons. Il n'y a pas eu de Klaxons dans les rues du Maroc, ni de drapeaux marocains attachés aux capots des voitures. Il n'y a pas eu de buzz sur les réseaux sociaux, ni de posts sur FB, ni de stories sur Insta... il n'y a pas eu de revue de presse ce matin sur les supports locaux non plus. 

Et pourtant notre équipe NATIONALE du MAROC s'est classée hier 1ère de son groupe avec 3 victoires lui permettant la note maximale et entre par la grande porte au prochain tour de la compétition de la CAN FÉMININE 2022. 

Une compétition africaine qui compte pour le classement FIFA des équipes féminines mondiales, qui malheureusement accueille les matchs avec des gradins vides, peu de couverture médiatique comme si ce n'était finalement pas reconnu comme du football...

Et pourtant c'est le même maillot floque de l'emblème de la fédération nationale de football que nos championnes arborent avec dignité. 

CAN Maroc 2022 : Les Lionnes de l'Atlas s'imposent face aux Etalons Dames

La capitaine d'équipe Ghizlane Chebbak (7) retournera avec ses Lionnes directement du vestiaire à sa chambre sans passer par la case Gloire et Honneur 

Et pourtant c'est le même drapeau national que nos lionnes défendent avec passion. 

Et pourtant c'est une coupe Africaine FIFA qui se jouent sur notre territoire. 

Et pourtant c'est une équipe incroyablement technique tactique et stratégique qui se bat pour le titre. 

Elles sont hyper entraînées, elles sont unies sous le drapeau malgré la différence de leur parcours international, Katie Rossella Khadija des joueuses de clubs Européens qui sont venues rejoindre les lionnes des FAR dirigées par l'imbattable capitaine d'équipe Ghizlane Chebbak.

Et malgré leurs exploits et performances le public n'est pas au rendez-vous. 

Elles ne signeront pas d'autographes a la montée dans leur bus, ni donneront fièrement un mot à la presse... La capitaine d'équipe retournera avec ses lionnes directement du vestiaire à sa chambre sans passer par la case Gloire et Honneur. 

Triste constat