Cinq ans après son assassinat, un hommage vibrant rendu à Imad Ibn Ziaten

5437685854_d630fceaff_b-

1015
Partager :

Une cérémonie à l'occasion de la commémoration du cinquième anniversaire du décès de Imad Ibn Ziaten, victime d’un acte terroriste perpétré en 2012 à Toulouse, a eu lieu ce samedi 11 mars à M’diq, ville d’origine de la famille du défunt.

Organisée par l’association Imad pour la jeunesse et la paix, présidée par la mère du défunt, Latifa Ibn Ziaten, cette cérémonie a été marquée par un message royal, dont lecture a été donnée par le conseiller du roi, Omar Azziman.

Dans ce message, le roi Mohammed VI a appelé l’ensemble des forces éprises de paix et de tolérance à endiguer la propagation des idées extrémistes, exprimant son rejet de la surenchère sur l’islam.

Le souverain a également formé le souhait que « les acteurs de la société civile remplissent le rôle qui leur incombe à l’égard des jeunes : les encadrer et leur faire prendre conscience des périls liés à l’extrémisme et au repli sur soi ».

Le roi a tenu à rendre un hommage particulier à Latifa Ibn Ziaten, saluant l’action qu’elle mène, à travers l’association qu’elle a créée pour la promotion de la culture de la paix, de la tolérance et du vivre-ensemble.

Cette cérémonie a été aussi marquée par un message du président de la république française, François Hollande, dont lecture a été donnée par l’ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault.

Dans ce message, le président français souligne que le défunt « était l’un de ces jeunes franco-marocains qui ont eu le bonheur d’avoir en partage les deux cultures des deux rives de la Méditerranée ».

Il a, à cet égard, loué les efforts déployés par l’association Imad pour la jeunesse et la paix, en vue de promouvoir les valeurs de tolérance, de dialogue interreligieux et l’écoute des jeunes et d’œuvrer pour la lutte contre la haine, le fanatisme et le terrorisme.

Cette association défend des valeurs communes pour la France et le Maroc, qui ont depuis toujours œuvré pour les défendre, s’est félicité Hollande.

De son côté, Latifa Ibn Ziaten, a salué la haute sollicitude dont le roi Mohammed VI entoure la famille du défunt.

Elle a rappelé, à cette occasion, les objectifs de son association, créée en 2012, dans le but de venir en aide aux jeunes des quartiers en difficulté, prévenir leur radicalisation et promouvoir le vivre ensemble.

Cette association œuvre aussi pour la mise en place d’un authentique dialogue interreligieux et la prévention des dérives sectaires et extrémistes, a-t-elle précisé.
Une série de manifestations seront organisées dimanche, notamment une rencontre avec les élèves des lycées de la ville de M’diq, en vue d’éveiller leur conscience aux valeurs de la tolérance et de l’acceptation des différences, avec la participation de Ben Ziaten.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, du ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de l'administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi, et du ministre chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des affaires de la migration, Anis Birou.