Hammad El Kabbaj outré qu'El Maghraoui appelle à voter pour le PAM

5437685854_d630fceaff_b-
5669
Partager :

Pour Hammad El Kabbaj c'est un véritable sacrilège qu'un salafiste de la trempe d'El Maghraoui encourage ces disciples à voter pour le PAM

Décidement, Hammad El Kabbaj est très actif durant cette campagne électorale, particulièrement sur les réseaux sociaux. Dans une affaire qui prend une tournure de polar, où El Kabbaj est un enquêteur d'un genre scapinesque, El Maghraoui est accusé d'inciter ses disciples et partisans à voter pour le PAM. Un véritable sacrilège selon le prédicateur salafiste, interdit récement de se présenter aux élections par les autorités pour incitation à la haine et à la violence. 

Dans un premier post sur sa page facebook, El Kabbaj affirme que "selon des informations qui lui seraient parvenues, un proche d'El Maghraoui aurait invité des encadrants des écoles coraniques (que celui-çi coordonne, NDLR), qui se seraient présentés au nombre de deux, accompagnés de leurs disciples, et les aurait invité à voter pour le parti du tracteur". Le salafiste se réjouit au passage, que selon les propos qui lui ont été rapportés, les disciples se seraient soulevés contre cette invitation. Jusque là, El Kabbaj n'accuse pas directement El Maghraoui qu'il appelle sans hésité "notre père", lui cherchant des excuses à tout prix. Ce dernier étant très influent dans les cercles salafistes, une invitation de sa part à voter pour un parti pourrait influencer le résultat du scrutin en sa faveur.

C'est dans un deuxième post que Hammad Kabbaj affirme, que l'enquête menée par ses soins lui a permis de confirmer ses allégations au sujet du soutien d'El Maghraoui au PAM. "J'ai reçu une vidéo et des photos de la rencontre (majliss) où notre père El Maghraoui a appelé -que dieu lui pardonne et nous pardonne- quelques uns de nos frères encadrants de l'association « Prédication pour le Coran et la Sunna » à voter pour le PAM" a-t-il déclaré, ajoutant que ce dernier "a tenu une réunion ce dimanche matin (2 octobre 2016, NDLR) avec un groupe d'imams et leur a demandé de convaincre les frères de leurs régions à voter pour le PAM".

Et c'est là où le bât blesse. Voter pour le PJD serait devenu un acte de foie, et appeler à voter pour le PAM un sacrilège. Comme si les candidats de ce parti n'étaient plus musulmans au même titre que les autres. On connaissait la haine des juifs chez Hammad El Kabbaj, mais on ne le savait pas ségregationniste. El Maghraoui a le droit de choisir pour qui il souhaite voter, comme il a le droit, au même titre que Hammad El Kabbaj et Abou Hafs, de choisir le parti qu'il souhaite soutenir. Dieu, encore une fois, n'a rien à voir là-dedans. 

lire aussi