Miriem Bensalah : les échanges entre le Ghana et le Maroc sont en deçà de leur potentiel économique

5437685854_d630fceaff_b-

1651
Partager :

Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a souligné, ce lundi 16 janvier à Accra que les échanges entre le Maroc et le Ghana ne dépassent guère 67 millions de dollars. La présidente considère que cela est très en deçà du potentiel offert par les économies des deux pays.

La présidente de la CGEM affirme qu’il y a du potentiel et assure que plusieurs contacts, contrats et conventions devraient voir le jour bientôt, dans l'objectif de booster le partenariat bilatéral.

Cette rencontre, présidée par le ministre ghanéen des finances, a connu la participation de plus de 300 acteurs économiques de très haut niveau, a-t-elle dit, notant que plusieurs responsables d’entreprises marocaines se sont déplacés et ont pu mesurer le potentiel de coopération économique entre les deux pays.

Les entreprises participant au forum d’Accra représentent différents secteurs, notamment l’énergie et mines, les banques et assurance, l'agro-industrie, les nouvelles technologies et l’industrie pharmaceutique, a-t-elle poursuivi, relevant que le Ghana qui entame une nouvelle ère avec une nouvelle présidence et un nouveau gouvernement, offre aux opérateurs marocains des conditions propices pour l’investissement.

De son côté, le ministre ghanéen des Finances, Ken Ofori Atta, a indiqué que le Maroc et le Ghana peuvent consolider leur partenariat dans divers secteurs prometteurs de l’économie, dont en particulier les services, l’énergie, le tourisme, la finance et l’agro-industrie.

La coopération dans le domaine de l’agro-industrie revêt pour le Ghana une importance particulière, vu l’énorme impact de ce secteur sur la population rurale et le secteur agricole en général, a-t-il dit, exprimant la volonté de son pays de profiter de l’expertise cumulée par le Maroc dans ce domaine.

Une quarantaine de dirigeants d'entreprises marocaines, conduits par la présidente de la CGEM ont pris part au Forum d’Accra qui a été consacré à l’identification et à la mise en relief des différentes opportunités de coopération et de partenariat offertes par les économies des deux pays.