Scènes de vandalisme à l'Istiqlal, 20 organisations réagissent

5437685854_d630fceaff_b-

3232
Partager :

Une altercation violente a eu lieu au siège de l'Istiqlal, ce samedi 1er avril, et ce n'était pas une blague.

Ce samedi 1er avril, les personnes qui étaient présentes à une réunion au siège du parti de l'Istiqlal, ont assisté à de sérieux accrochages entre partisans et opposants de Hamid Chabat. Des escarmouches, maintenant régulière depuis l'arrivée de Hamid Chabat à la tête du parti, qui mettent à mal l'héritage de Allal El Fassi. Le lendemain à peine d'une commémoration réussie, la nature reprend ses droits. 

"Des événements inadmissibles", s'indigne un communiqué publié par pas moins de 20 organisations parrallèles du parti le soir même. Par ailleurs, le communiqué interpelle aussi Hamid Chabat, et l'enjoint "d'assumer ses responsabilités" dans ces violences, affirmant que les assaillants "recevaient des ordres de l'extérieur et ses membres étaient dans un état second, rendant la situation intenable".