Midelt: le vieux Moussem des fiançailles et le festival des musiques de cimes annulés

5437685854_d630fceaff_b-

Le Moussem de fiançailles et le festival des musiques de cimes d'Imlchil dans la province de Midelt

133
Partager :

Rabat - Le Moussem de fiançailles et le festival des musiques de cimes d'Imlchil dans la province de Midelt, qui devaient avoir lieu fin septembre, ont été annulés, apprend-on auprès des autorités locales de la province.

Cette décision a été prise en tenant compte des mesures de précaution mises en place dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire pour enrayer la propagation du coronavirus (Covid-19), précise-t-on de même source.

Elle intervient aussi sur la base des conclusions du suivi et de l'évaluation réguliers menés par le Comité de veille dans la province de Midelt, selon la source.

Selon la tradition, dans les temps anciens, une jeune fille et un jeune homme de fractions différentes des Ait Hadiddou , les Ait Brahim et les Ait Yazza, furent empêchés de se marier car les alliances étaient proscrites entre ces deux clans. Désespérés ils se jetèrent dans deux lacs voisins, et proches d'Imilchil, qui furent en leur mémoire nommés lac Tislit (la fiancée) et Isli (le fiancé). Par la suite et de ce fait, les jeunes gens des Ait Hadiddou auraient été laissé libres de choisir leurs fiancés