Mohamed El Hihi…Mémoire de vie, nouvel ouvrage sur les parcours et les extensions de l’éducateur de générations

5437685854_d630fceaff_b-

L’ouvrage, qui fait partie de la série de publications du « Cercle de fidélité à la mémoire de feu Mohamed El Hihi », a été publié par Virgule Éditions est conçu par le journaliste et l’acteur associatif M. Redouane Ouadghiri.

1
Partager :

La Bibliothèque nationale a été enrichie par un nouvel ouvrage intitulé “Mohamed El HIHI … Mémoire de Vie” co-écrit par le militant des droits de l'homme Abderrazzak El Hannouchi et le journaliste Jamal EL Mohafide, dans lequel ils mettent en lumière le rôle pivot de l’éducateur de générations dans les domaines politiques, associatifs, pédagogiques et des droits de l’homme.

L’ouvrage, qui fait partie de la série de publications du « Cercle de fidélité à la mémoire de feu Mohamed El Hihi », a été publié par Virgule Éditions est conçu par le journaliste et l’acteur associatif M. Redouane Ouadghiri. Cet ouvrage attire l’attention sur les valeurs humaines défendues par Mohamed El Hihi (1928 – 1998), servant de guide pour les générations futures.

Ce nouveau livre est divisé en deux parties principales : "Le Parcours" et "L'Extension", mettant en avant les divers aspects des préoccupations de M. Mohamed El Hihi, l’ancien président de l’AMEJ et l’AMDH, dans les domaines politique, des droits de l'homme, social, éducatif et bénévole.

Ce nouveau livre, qui compte 440 pages de taille moyenne, regroupe plusieurs chapitres, à savoir : "Mohamed El Hihi : Le Mari, le Père et le Combattant", "Mohamed El Hihi : Éthique en Politique", "Mohamed El Hihi : Un Pionnier des Droits de l'Homme", "Mohamed El Hihi : Homme d'Unité par Excellence" et "AMEJ : L'École et l'Institution".

À travers les témoignages inclus dans le livre, totalisant près de 50 témoignages de personnalités et acteurs politiques, de militants des droits et d'associations, qui ont marqué l'histoire du Maroc et qui ont côtoyé ou ont été formés par Mohamed El HIHI, ces témoignages évoquent notamment ses qualités et ses positions. Ils s'attardent aussi sur les moments les plus marquants de sa vie riche en leçons et en prises de position, tout en soulignant la spécificité des relations qu'il entretenait avec ces personnalités de diverses tendances et sensibilités.

Considéré comme un modèle à suivre pour les générations futures, le livre met l'accent sur l'œuvre de Mohamed El HIHI en tant qu'homme d'unité par excellence, parmi ses nobles actions au service de la patrie, et sa défense des causes des enfants, des jeunes et des droits de l'homme, en plus de l'importance de son engagement constant pour les valeurs du bénévolat et les principes de citoyenneté, sans bruit ni prétention, et sa persévérance - malgré les difficultés et la délicatesse de l'époque - dans ses efforts continus pour rapprocher les différentes composantes du mouvement politique, éducatif et des droits de l’homme.

À la préface du livre, l'écrivain et universitaire Mohamed Berrada, qui a connu Mohamed El HIHI depuis qu'il l'a enseigné à l'école primaire à Rabat, avant que l'auteur du roman 'Le jeu de l'oubli' ne fréquente plus tard ses camps pour jeunes et au niveau politique avec l'Union Nationale des Forces Populaires puis avec l'Union Socialiste, affirme que sans exagération, le défunt El HIHI est un exemple de citoyen exceptionnel durant une période historique et sociale du Maroc moderne.

À cet égard, le professeur universitaire Mohamed Berrada, qui a par la suite fréquenté Mohamed El HIHI en tant qu'étudiant à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines à Rabat, précise qu'il s'agit d'une catégorie de militants luttant pour réaliser les objectifs de l'indépendance et de construire une société de justice et de liberté pour les citoyens... Il a incarné ce comportement à travers ses rôles d'enseignant, d'éducateur, de militant politique et de défenseur des droits humains. En d'autres termes, le défunt considérait la citoyenneté comme une participation à tout ce qui aide à servir la société et la patrie, et il personnifiait l'appartenance de manière positive et concrète, ce qui a permis à Mohamed El HIHI de rester vivant dans la mémoire des gens...".

De son côté, Abderrahmane Youssoufi (1924 – 2020) a déclaré dans son témoignage sur le défunt qu'il n'est pas étrange de le décrire comme ayant été un homme patriotique qui défendait la démocratie et le respect des droits humains, avec ses hautes qualités humaines et ses valeurs éthiques idéales qui s'intégraient à sa personne, que ce soit dans sa vie privée en tant que père de famille qu'il prenait soin avec douceur et sourire, ou dans sa vie publique en tant que militant qui a consacré sa vie au bien commun et à l'intérêt national avec un esprit de sacrifice, de dévouement, de constance et de résilience, sans être découragé par les obstacles ni terrifié par les adversités et les machinations.

A cet égard, M. Youssoufi a ajouté dans ce témoignage que la vie de son compagnon de route, Mohamed El HIHI, "…était en elle-même une réserve de luttes, de résistances et d'actes héroïques, selon ses camarades, ses étudiants et ses collègues".

Nonobstant la diversité des témoignages, représentant des secteurs d’activité allant du politique aux droits de l’homme, en passant par le travail civique et associatif, mais tous s’accordent à reconnaître que Mohamed El HIHI était une figure nationale dont les contributions positives au profit de la nation ont été multiples, constituant ainsi les fondations de nombreuses traditions de la société civile qui sont encore valables à ce jour.

Ces témoins affirment également que Mohamed El HIHI, le beau-frère du martyr Mehdi Ben Barka, qui est resté fidèle à sa pensée tout au long de sa vie, préservant sa mémoire, était un homme d'unité exceptionnel, incarnant toutes les valeurs nobles, et était connu pour son sacrifice, son bénévolat, sa loyauté et ses efforts incessants pour rassembler toutes les activités partageant les mêmes principes, objectifs et valeurs.

En tant que leader du mouvement des droits humains et de la société civile, les témoignages des militants des droits de l’homme et acteurs associatifs s'accordent à dire que Mohamed El HIHI, en tant que pionnier du mouvement des droits humains marocain et leader et unificateur du mouvement bénévole, a contribué de manière significative à son développement avec patience, endurance et de grands sacrifices tout au long de son parcours malgré les difficultés rencontrées dans ces domaines.

Le livre "Mohamed El HIHI... Mémoire de Vie" sera présenté le mercredi 15 mai 2024 à 18h30 au Salon international de l'édition et du livre à Rabat dans le cadre du programme culturel de la 29ème édition de ce salon, qui se tiendra du 9 au 19 mai 2024.