Bourse : Une vente aux enchères à la place, une première !

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-snep Une saisie ex?cutoire sur 1.560.000 actions SNEP d?tenues par Ynna Holding a ?t? prononc?e par le Tribunal de commerce de Casablanca La suspension de la cotation des titres de capital de la Soci?t? nationale d'?lectrolyse et de p?trochimie (SNEP) est reconduite ? compter du 20 de ce mois. Suite ? la demande du Conseil D?ontologique des Valeurs Mobili?res (CDVM), cette suspension de cotation des titres de capital de la filiale de Ynna Holding, devrait ?tre suivie de publication d'informations importantes de la soci?t? de Miloud Chaabi. En effet, la Bourse de Casablanca devrait connaitre le 25 f?vrier 2015 prochain, la premi?re vente aux ench?res de titres appartenant ? une entreprise, pr?sente sur sa cote. Le 13 f?vrier dernier, le tribunal de commerce de Casablanca, a confirm? la condamnation du groupe Ynna Holding, actionnaire majoritaire (65%) de la SNEP, ? payer des dommages-int?r?ts ? l'entreprise fran?aise Fives.???Dans sa correspondance, l?huissier de justice a inform? le CDVM qu?une saisie ex?cutoire sur 1?560?000 actions SNEP d?tenues par Ynna Holding a ?t? prononc?e, et que par cons?quent, une vente aux ench?res portant sur lesdites actions est pr?vue le 25 f?vrier 2015 au si?ge de la Bourse de Casablanca??, a fait savoir le conseil d?ontologique des valeurs mobili?res (CDVM) dans son communiqu?. Mardi dernier, Ynna Holding a indiqu? avoir exerc? un recours devant la cour de cassation et engag? les proc?dures judiciaires n?cessaires pour arr?ter l'ex?cution de la mise en vente de ses actions dans le capital de l?industriel. ??Compte tenu des enjeux industriels, ?conomiques et sociaux, la d?fense de Ynna Holding a exerc? un recours devant la cour de cassation et engag? les proc?dures judiciaires n?cessaires pour arr?ter l'ex?cution de la mise en vente des actions qu'il d?tient dans le capital de la SNEP??, indique le Top Management de la SNEP. La grande question est d?sormais celle de savoir qui va s'occuper techniquement de la vente aux ench?res de ces actions, qui ont une valeur globale de march?, de 34 millions?de dollars. Sur la question, rien n'est s?r. En vertu de la loi qui organise la Bourse de Casablanca, c'est ? elle qu'incombe cette responsabilit? d'organiser les transactions sur les titres boursiers, afin de garantir la protection des investisseurs, notamment les petits porteurs. De l'autre c?t?, il y a le fait que les valeurs mobili?res et peuvent, d?s lors, faire l'objet de vente judiciaire comme cela serait le cas pour tout bien de m?me nature. Cependant, ?les actions d'entreprises sont plus que des meubles du fait qu'elles ont une double valeur. Une valeur faciale qui est adoss?e sur les fondamentaux de l?entreprise qui les ?met, et une valeur de march? qui est fix?e par le niveau d'int?r?t que les investisseurs peuvent leurs accorder. Affaire ? suivre.

lire aussi