A cause de la pollution 1800 écoles ferment à New Delhi

5437685854_d630fceaff_b-
2763
Partager :

Un épais brouillard de pollution enveloppe New Delhi et oblige les autorités de la capitale indienne à fermer les écoles

1800 écoles de New Delhi seront fermées, samedi, à New Delhi pour cause pollution. La capitale indienne connait un pic historique de la détérioration de l’atmosphère qui a acculé les pouvoirs publics à fermer les 1800 établissements d’enseignement.

Quelque 900.000 écoliers d'établissements publics resteront au fond de leur lit samedi matin, dans une mégalopole enveloppée d'une épaisse fumée depuis les célébrations de la grande fête hindoue de Diwali le week-end dernier. 

"Il a été décidé de garder les écoles publiques fermées samedi en raison du brouillard de pollution à Delhi", a déclaré Yogendra Maan, porte-parole de la municipalité de Delhi, précisant toutefois que écoles fonctionneront normalement à partir de lundi.

Ce nouvel épisode de pollution a été déclenché par les festivités pour la fête des lumières, Diwali, où des millions de pétards sont allumés et des feux d'artifice tirés, ce qui a eu pour effet de recouvrir la capitale d'une lourde chape de pollution. 

La qualité de l'air à Delhi a dramatiquement empiré ces dernières années. L'urbanisation rapide entraîne une hausse des émissions de véhicules diesel, des usines et centrales à charbon.