Amnesty international : 2014, une année noire en matière de droits de l’homme

5437685854_d630fceaff_b-

1
Partager :
couv-amnesty L?ONG s'?meut de la mont?e des groupes arm?s dans le monde et estime ?galement que jamais le monde n'a connu une telle crise des r?fugi?s L'ann?e 2014 a ?t? ?catastrophique? pour les victimes civiles des conflits, souligne Amnesty International?dans son rapport annuel publi? ce mercredi 25 f?vrier. L'organisation qualifie?de ?scandaleuse et inop?rante? la r?ponse de la communaut? internationale ? ces violences. Au cours de cette ann?e ?exceptionnellement? charg?e en conflits (Syrie, Ukraine, Gaza, Nigeria, etc.), ?des millions de civils? ont ?t? tu?s. L'association accuse 18 pays, parmi lesquels la Syrie, l'Irak, la Libye, la R?publique centrafricaine, le Sud-Soudan, le Nigeria, Isra?l comme la Palestine, d'avoir commis des crimes de guerre ou d'avoir viol? les lois internationales relatives aux conflits. D'apr?s elle, cette situation signe l'?chec du Conseil de s?curit? des Nations unies.?Selon Salil Shetty, secr?taire g?n?ral de l'ONG, ses cinq membres permanents (?tats-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine, Russie), ont ?constamment abus? du pouvoir et des privil?ges du droit de veto pour promouvoir leurs propres int?r?ts politiques ou g?opolitiques au d?triment de la protection des civils?. Sur 160 pays, Amnesty International recense des exactions dans 35 d'entre eux par des groupes arm?s comme le groupe ?tat islamique (EI) ou Boko Haram.??Cela peut et doit changer?, insiste Salil Shetty. L'organisation craint que l'ampleur des exactions commises s'accroisse en 2015 si les op?rations men?es contre ces groupes arm?s ne parviennent pas ? enrayer leur influence. Le nombre de r?fugi?s dans le monde a atteint 50 millions, dont 15 millions d?plac?s en 2014, ce qui constitue ?probablement le plus grand nombre de r?fugi?s depuis la Seconde guerre mondiale?, s'alarme l'ONG.?Le seul conflit syrien a provoqu? le d?placement de quatre millions de personnes, ? 95 % dans les pays voisins (Liban, Turquie, Jordanie, Irak, Egypte). ?L'Allemagne a propos? 20 000 places?d'accueil. L'Espagne, la France, l'Italie, la?Pologne et le Royaume-Uni qui, ? eux cinq,?comptent 275 millions d'habitants, n'ont offert?qu'un peu plus de 2 000 places, soit 0,001 %?de leur population cumul?e?, regrette Amnesty International.?On estime, par ailleurs, ? plus de 3400 le nombre de migrants morts en M?diterran?e l'an dernier. En 2014, les trois-quarts des pays ont enfreint la libert? d'expression (119 sur 160), 62 ont emprisonn? des gens en raison de leurs opinions, 93 ont men? des proc?s arbitraires (58 %)?et 131 ont proc?d? ? des actes de torture (82 %). Quelque 28 pays interdisent l'avortement m?me si la vie des femmes est en danger ou si elles ont ?t? viol?es et 78 criminalisent l'homosexualit?.