L’Union Africaine appelle à une force régionale pour lutter contre Boko Haram

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
unnamed-(8) Les pays de l?Afrique de l?ouest esp?rent qu?une strat?gie commune pourra venir ? bout de Boko Haram et faciliter une aide internationale contre le groupe terroriste. L'Union africaine a approuv? un plan de pays d?Afrique de l'Ouest pour mettre en place une force militaire r?gionale de 7500 hommes pour lutter contre les militants islamistes de Boko Haram, a d?clar? un haut fonctionnaire le 29 janvier, une ?tape cruciale vers la s?curisation du soutien du Conseil de s?curit? de l'ONU. Le Nigeria, le Cameroun, le Niger, le Tchad et le B?nin ont accept? plus t?t ce mois ? faire appel ? l'Union africaine pour s?assurer le soutien du Conseil de s?curit? des Nations Unies dans leur plan de combattre les insurg?s dont la pr?sum?e intention est de cr?er un Etat islamique dans le nord du Nigeria. Boko Haram a men? des incursions au Cameroun et menace la stabilit? d'une r?gion qui comprend le Niger et le Tchad. ??Nous pensons ? une force de 7500 hommes et femmes. La prochaine ?tape est de soumettre l?approbation du Conseil s?curit? de l'ONU?? a d?clar? aux journalistes Smail Chergui, commissaire du Conseil de paix et de s?curit? de l'UA, en marge d'un sommet africain ? Addis-Abeba. La lutte contre Boko Haram ?tait en t?te de l'ordre du jour lors de la r?union des dirigeants africains et des fonctionnaires. Le groupe africain pr?voit de se r?unir la semaine prochaine au Cameroun ?pour ?laborer un ??concept d'op?rations?? pour couvrir la strat?gie, les r?gles d'engagement, de commandement et de contr?le, et les questions connexes?? a d?clar? ?le commissaire du conseil de s?curit? de l?UA. Les hauts fonctionnaires ont d?clar? ? Reuters que chacune des cinq nations contribuerait ? hauteur d?un bataillon et que chaque contingent serait bas? au sein de ses fronti?res nationales avec des op?rations coordonn?es ? partir de la capitale du Tchad N'Djamena.

lire aussi