Sélection nationale : À la découverte des nouveaux sélectionneurs

5437685854_d630fceaff_b-
1448
Partager :

Dans sa vision d'insuffler à son football une nouvelle dynamique positive ce qui passe par une refonte totale de son système d'encadrement, la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a dévoilé récemment la liste des nouveaux sélectionneurs au niveau de ses catégories d'âge ainsi qu'à la tête de son équipe nationale féminine. 

Ces hommes et femmes auront la lourde et délicate mission de redonner au football marocain, ses lettres de noblesse à travers des résultats concrets et élogieux. Ils devront tout mettre en œuvre pour rendre le foot marocain aussi attrayant que betFIRST Casino.

Le français Bernard Simondi, pour une redynamisation de l'équipe U-23

L'ancien footballeur et désormais entraîneur, passé précédemment dans des sélections africaines comme le Bénin ou encore la Guinée a été choisi pour apporter à la sélection U23 une nouvelle dynamique qui doit se manifester par un renforcement de l'encadrement et une plus grande compétitivité sur la scène internationale. Il devra être en mesure de qualifier notamment les Lions d'atlas pour les prochains jeux olympiques prévus cet été à Tokyo afin de révéler au monde ses talents pour la plupart encore bruts. Il sera aidé dans la réalisation de cet objectif par le technicien local Zakaria Aboub qui maîtrise bien le football marocain.

Joao Aroso, pour des résultats plus significatifs de l'équipe U-20

Ayant fait la grande partie de sa carrière au Portugal, sa terre natale en passant notamment par la sélection nationale au poste d'entraîneur adjoint ou encore par par le club de Braga, ce technicien de 47 ans devra vite s'acclimater au football marocain afin d'en maîtriser les rouages. Il aura non seulement l'obligation de faire briller cette catégorie d'âge lors des rendez-vous régionaux et internationaux mais également de faire sortir de son effectif des joueurs prometteurs qui devront intégrer au plus vite l'équipe senior. Pour ce nouveau challenge dans sa carrière d'entraîneur, il pourra compter sur la collaboration de son assistant Jamal Alioui.

Sergio Piernas, pour un réveil de l'équipe U-17

Le technicien espagnol de 43 ans aura un travail colossal à abattre afin de sortir cette catégorie d'âge marocaine de son état de désolation. En effet, incapable de se qualifier depuis des années aux Coupe d'Afrique des Nations ainsi qu'aux Coupes du monde organisées pour sa tranche d'âge, la sélection U17 a longtemps souffert de mauvaise organisation et avait été abandonnée pour son cruel manque de résultats et apports sportifs. Sergio Piernas, passé autrefois par l'Arabie Saoudite, la Chine et son pays natal, l'Espagne aura pour cette nouvelle mission besoin de reconstruire depuis la base une équipe qui sera digne d'affronter ses semblables et de rivaliser lors des grands rendez-vous internationaux. Cela passe par la détection de nouveaux talents ainsi qu'un travail énorme de l'encadrement et du staff technique. Il sera épaulé dans cette tâche par le coach Badr El Kaddouri en tant que son assistant.

Un duo entièrement marocain pour consolider les acquis de la sélection U15

La sélection nationale des moins quinze ans de Maroc est composée de talentueux jeunes joueurs qui sont prêts à faire le nécessaire pour mouiller le maillot et ramener à chaque match la victoire à la maison. Cela se traduit par leurs bons résultats enregistrés face aux équipes nationales de leur calibre dans la zone d'Afrique du Nord. Les deux techniciens locaux Tarik Makhnass et Rachid Rokki auront donc pour tâche de les former davantage et de leur permettre également de gagner en maturité afin de pouvoir bientôt éclore au niveau des catégories d'âge plus élevées.

Kelly Lindsey, pour une équipe nationale féminine marocaine plus compétitive

Après ses brillantes qualifications aux Coupes d'Afrique des Nations féminines 1998 et 2000, l'équipe féminine marocaine n'a plus eu depuis quelques années l'occasion de briller au-devant de la scène internationale. C'est dans le but de changer dorénavant cette donne que la fédération royale marocaine de football a fait appel à l'expertise américaine de Kelly Lindsey, ancienne footballeuse de la Team USA et désormais coach de sélections féminines. C'est une nouvelle aventure qui commence pour elle après son passage en Afghanistan en 2016 et elle compte de ce fait mettre tous les moyens de son côté pour révéler le football féminin marocain. Elle sera assistée dans cet objectif par les techniciennes locales Lamia Boumehdi, Fatiha Lassiri, Insaf Hannouk, Zineb El Barouri et Nadia Jilaidi.

C'est un soleil nouveau qui se lève autour du football marocain. Ce pays espère apprendre de ses erreurs pour reprendre la formation dès la base afin de pouvoir dans quelques années revenir défier les grandes équipes continentales comme internationales et engranger des titres.