La FMEJ rend hommage à Noureddine Saïl et fête les chaînes de télévision marocaines

5437685854_d630fceaff_b-

Dévoilement de la plaque commémorative à l’entrée de l’amphi de la Maison de la Presse à Tanger, qui porte désormais le nom de Noureddine Saïl

1
Partager :

Tanger - La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) a fêté, vendredi à Tanger, les médias télévisés marocains, en rendant hommage aux directeurs de l'information des chaînes nationales.

Cette cérémonie, qui a eu lieu à la Maison de la presse, en marge de la tenue de l'assemblée générale constitutive de la section de la FMEJ dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, intervient en reconnaissance des efforts et des contributions des chaînes de télévision marocaines à la scène médiatique nationale.

------------------------------------------------------------ 

…. Au nom de Noureddine Saïl

C:\Users\Naïm Kamal\Downloads\PHOTO-2021-04-03-07-10-42.jpg

Noureddine Miftah, président de la FMEJ remettant à Naïm Kamal (Quid.ma) un tableau à l’effigie de Noureddine Saïl pour la famille du défunt 

La salle de formation de la Maison de la presse de Tanger a été baptisée du nom de feu Noureddine Sail.

Lors de cette cérémonie d’hommage, des témoignages émouvants ont été présentés sur feu Sail, un des vétérans de la scène culturelle, médiatique et cinématographique contemporaine, mettant en avant ses grandes qualités humaines et sa contribution à la promotion des secteurs du cinéma et des médias.

---------------------------------------------------------------------

A cette occasion, des trophées honorifiques ont été remis aux directeurs d'information de la 1ère chaine marocaine (Al Oula), 2M, Medi 1 TV, et de la chaine de l'information marocaine (M24) de l'Agence Maghreb arabe presse (MAP).

 MAP (M24), une composante principale de la scène audiovisuelle marocaine 

La chaîne d'information continue de la MAP (M24), une composante principale  de la scène audiovisuelle marocaine - MapCasablanca
N. Miftah lors d’une déclaration à M24

La chaîne d'information continue de la MAP (M24) est devenue une composante principale de la scène médiatique audiovisuelle marocaine, a affirmé, vendredi à Tanger, le président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ), Noureddine Miftah.

L'hommage rendu à la chaîne d'information M24 est un encouragement pour que la chaîne poursuive son travail continu et renouvelé, a-t-il précisé dans une déclaration à M24, à l’occasion de l’hommage rendu par la FMEJ aux directeurs de l’information des chaînes marocaines, en marge de la tenue de l’Assemblée générale constitutive de la section de la Fédération dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Le Maroc avait grandement besoin d’une chaîne d’information marocaine comme M24 pour concurrencer les chaînes d’information étrangères, a-t-il ajouté, notant qu’il s’agit de l’orientation tracée par le Directeur général de la MAP, M. Khalil Hachimi Idrissi, qui a permis à la MAP de devenir un pôle médiatique et une agence multimédia tournée vers l’avenir.

Pour sa part, Mohamed Abderrahmane Berrada, membre du Conseil fédéral, a salué les efforts déployés par la MAP pour promouvoir la presse et les médias marocains, à même d'atteindre un niveau distingué et de s’ouvrir aux différents supports, faisant savoir que la MAP est précurseur en tout ce qui contribue au développement de la presse nationale, et que les débuts prometteurs de sa chaîne M24 n’en sont que la preuve.

Les directeurs de l’information des TV célébrés

Dans une déclaration à M24, le président de la FMEJ, Noureddine Miftah, a souligné qu'en marge de cette étape organisationnelle, les membres de la fédération ont convenu de rendre hommage à leurs confrères des chaînes de télévision marocaines, en l'occurrence Al Oula, 2M, Medi 1 TV et la chaine de la MAP, soulignant que les directeurs de l'information font un travail acharné que le public ne connaît pas directement.

Pour le directeur central des rédactions de Medi 1 TV, Omar Dahbi cette aimable initiative, qui émane d'un organisme qui représente les professionnels des médias, est "le meilleur hommage est celui rendu par des confrères de la profession, qui font preuve de compétence et de professionnalisme".

Il a relevé que les médias nationaux se distinguent dans leur environnement continental et régional, notant que le progrès des médias est tributaire de l'échange d'expériences et d'idées, et de la coordination de projets.