Réaction forte des autorités : Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Casablanca, Berrechid, Settat et Marrakech villes fermées

5437685854_d630fceaff_b-

Barrage police

617
Partager :

Rabat - La hausse considérable, ces derniers jours, des cas de contamination à la Covid-19 dans plusieurs préfectures et provinces, les autorités ont fortement réagi en décidant  l'interdiction, à compter de ce dimanche 26 juillet à minuit, les déplacements de et vers les villes de Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Casablanca, Berrechid, Settat et Marrakech, a indiqué dimanche un communiqué conjoint des ministères de l'Intérieur et de la Santé. Face à cette situation les autorités publiques appellent les citoyens au strict respect de ces mesures sous peine de mesures répressives rigoureuses, conformément à la loi.

Se basant sur le constat d’un relâchement général dans l’observance des mesures barrières et de protection ainsi que sur les conclusions du suivi quotidien et de l’évaluation périodique de la situation épidémiologique du pays, les autorités ont procédé au renforcement des mesures prises pour lutter contre la propagation de cette pandémie.

Sont exclues de cette décision les personnes à besoins médicaux urgents, les personnes travaillant dans les secteurs public et privé munies d'ordres de mission délivrés par leurs responsables, à condition d’obtenir une autorisation spéciale de déplacement délivrée par les autorités locales.

Cette interdiction ne s’applique pas au transport de marchandises et des produits de base qui se déroule dans des conditions normales et fluides pour approvisionner les citoyens en leurs besoins quotidiens.

Cette décision a été prise au regard du non-respect par la majorité des citoyens des mesures de préventions, en l’occurrence la distanciation sociale, le port du masque, l’usage des désinfectants, malgré leur disponibilité en grande quantité dans les marchés, entraînant la propagation de l’infection et la hausse des cas confirmés.

Face à cette situation, les autorités publiques appellent les citoyens au strict respect de ces mesures sous peine de mesures répressives rigoureuses, conformément à la loi.