L’Algérie continue d’alimenter le séparatisme et de détourner les ressources de population

5437685854_d630fceaff_b-
520
Partager :

Rabat - Un pays voisin continue d’alimenter le séparatisme et de détourner les ressources de sa population pour des actes de déstabilisation régionale, a assuré, lundi, le ministre des Affaires Étrangères. Nasser Bourita, qui s’est abstenu de désigner nommément l’Algérie, lors du Sommet en ligne du Groupe de Contact du Mouvement Non-Alignés (NAM).

Dans un discours prononcé par vidéoconférence au nom du Royaume devant le Sommet du Groupe de contact du Mouvement des Non-Alignés, M. Bourita a "regretté que malgré les circonstances actuelles exceptionnelles, un pays voisin continue d’alimenter le séparatisme, en violation des principes fondateurs du NAM".

"Ce pays au lieu d’utiliser ses ressources pour améliorer la situation précaire de sa population dans le contexte de la pandémie du Covid 19, les détourne pour alimenter la déstabilisation régionale", a-t-il ajouté, en référence à l’évocation par l’Algérie de la question du Sahara marocain lors de cette réunion.

Composé de 120 pays, le Mouvement des Non Alignés est le second Groupement d’Etats après l’Organisation des Nations Unies.