Tour d'Europe des stades : des championnats européens aux airs de C1

5437685854_d630fceaff_b-

Lucas Hoeler (C) et Timothy Chandler (D)

1
Partager :

Chelsea-Manchester United, Real Madrid-Séville, Dortmund-Wolfsburg... les confrontations entre clubs engagés en Ligue des champions donneront un petit parfum de C1 aux championnats européens ce week-end.

Angleterre: United sur la pointe des pieds 

Si la qualification en huitièmes de finale de C1, mardi, a ramené quelques sourires sur les visages à Manchester United, la perspective d'aller défier le leader Chelsea, dimanche (17h30), a de quoi intimider les Red Devils.

Impériaux mardi contre la Juventus de Turin (4-0), les Blues ont affiché une forme insolente qui rend cette affiche, alléchante sur le papier, très déséquilibrée.

Les Red Devils, seulement huitièmes de Premier League, ont pourtant bien besoin de revenir avec des points de Stamford Bridge. Mais avec trois unités d'avance seulement sur Manchester City (2e), Chelsea ne peut se permettre le moindre faux pas.

D'autant que d'autres équipes du haut du tableau ont des matches abordables, à l'image d'Arsenal qui accueille la lanterne rouge Newcastle, samedi (13h30), ou de Liverpool (3e) qui reçoit Southampton à 16h00.

L'autre belle affiche du dimanche (15h00) sera le match entre City et West Ham (4e).

Très bons contre le Paris SG mercredi (victoire 2-1), les hommes de Pep Guardiola voudront mettre la pression sur Chelsea et prendre leurs distances avec des Hammers surpris par Wolverhampton (1-0) la semaine dernière.

Allemagne: le Bayern tousse, Dortmund pleure 

Gare au faux pas ! Le Bayern Munich, qui reçoit le relégable Bielefeld samedi (18h30), aurait dû envisager son match sans inquiétudes pour sa première place en Bundesliga.

Puis le Covid-19 est passé par là.

Joshua Kimmich et Eric-Maxim Choupo-Moting ont été testés positifs au coronavirus mercredi, suite d'une mini-crise qui a amené l'institution bavaroise à sanctionner les joueurs réfractaires à la vaccination, placés en quarantaine.

L'affiche la plus intéressante sportivement en Allemagne opposera deux déceptions de la C1 : le Borussia Dortmund, tout juste condamné à la Ligue Europa après sa défaite éliminatoire contre le Sporting à Lisbonne (3-1), et Wolfsburg, dernier de son groupe après sa défaite à Séville (2-0).

Toujours privés de leur buteur vedette Erling Haaland, les Jaune et Noir ont la possibilité de prendre les commandes de la Bundesliga si le Bayern trébuche.

Espagne: choc Real-Séville 

Match de haute volée ce week-end en Espagne : le Real Madrid, leader de Liga (30 points), va débuter son terrible dernier mois de compétition de l'année 2021 avec la réception du 3e, le Séville FC (28 pts), dimanche à 21h00.

Les deux équipes sont sorties victorieuses de leurs matches de C1 cette semaine, respectivement contre le Sheriff à Tiraspol (3-0) et contre Wolfsburg en Andalousie (2-0), et arrivent en forme à ce duel au sommet.

L'autre affiche du week-end en Liga sera l'opposition samedi (21h00) entre le Villarreal d'Unai Emery, défait 2-0 par Manchester United mardi, et le Barça de Xavi, accroché 0-0 par Benfica le même jour au Camp Nou.

A noter également, le déplacement de l'Atlético de Madrid, champion en titre, dimanche (18h30) à Cadix, et celui de l'actuel 2e du championnat, la Real Sociedad, quelques heures avant (16h15), sur le terrain de l'Espanyol Barcelone.

Italie: séquence nostalgie à Naples 

Le passé s'invite à Naples dimanche, avec un hommage à Diego Maradona, dont le visage ornera de nouveau les maillots du Napoli, en prélude aux retrouvailles avec Maurizio Sarri.

L'entraîneur des belles années 2015-2018 revient avec la Lazio de Rome défier le leader napolitain, en dépit de sa première défaite chez l'Inter Milan (3-2) dimanche. Naples veut rebondir après avoir perdu à San Siro de la confiance et deux joueurs clés du début de saison : le milieu camerounais André Zambo Anguissa (adducteurs) et surtout le buteur nigérian Victor Osimhen, opéré de multiples fractures au visage et forfait trois mois.

L'AC Milan, co-leader avec Naples et requinqué mercredi par sa victoire européenne sur le terrain de l'Atlético de Madrid (1-0), accueillera de son côté Sassuolo (13e) pour également effacer la première défaite en championnat, concédée chez la Fiorentina (4-3).

A Turin, la Juventus (8e), toujours plus fragile, va accueillir l'Atalanta Bergame (4e), après la gifle subie à Chelsea (4-0) en C1.

Au fond du classement, Franck Ribéry et sa Salernitana, lanterne rouge, vont disputer vendredi un match capital contre Cagliari, 19e. Pour le vaincu du soir, les espoirs de maintien en prendront un grand coup.