Chichaoua : Ouverture du nouveau Souk hebdomadaire de Sidi Mokhtar aux éleveurs

5437685854_d630fceaff_b-
290
Partager :

Commune de Sidi Mokhtar - Les autorités provinciales de Chichaoua ont procédé, mercredi, à l'ouverture du nouveau Souk hebdomadaire de la commune de Sidi Mokhtar, aux éleveurs et vendeurs de Cheptel et volailles.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre des efforts de valorisation et de promotion du secteur de l’élevage au niveau de la province de Chichaoua, afin d’atténuer les répercussions socio-économiques négatives engendrées par le confinement sanitaire sur les éleveurs et vendeurs de bétail.

A cette occasion, le gouverneur de la province de Chichaoua, M. Bouabid El Guerrab s'est rendu à la commune de Sidi Mokhtar pour superviser et s'arrêter sur les différentes mesures prises dans ce sens, pour assurer l'ouverture de cet espace commercial dans d'excellentes conditions et dans le respect scrupuleux des règles d'hygiène et de prévention sanitaire, afin d'éviter toute propagation du nouveau coronavirus.

Dans une déclaration à la MAP, le président du conseil communal de Sidi Mokhtar, M. Ennouri Noureddine a loué l'engouement qu'à connu ce Souk dès la première journée de son ouverture aux éleveurs et vendeurs, avec quelque 940 têtes de bétail posées à la vente.

Dans ce sens, il s'est félicité de cette initiative rendue possible grâce à la fédération des efforts de plusieurs intervenants à savoir : les autorités provinciales et locales, la commune de Sidi Mokhtar, l'ONSSA et l'ensemble des services concernés.

"Le Comité de veille provincial, dans le cadre des efforts visant à faire face aux répercussions socio-économiques de la crise induite par la pandémie du coronavirus, a bien voulu accéder à la requête des éleveurs et vendeurs du bétail, en décidant d'ouvrir ce nouveau Souk qui dispose de tous les équipements nécessaires à la préservation de la sécurité sanitaire des éleveurs et vendeurs du bétail ainsi que des clients", a-t-il dit.

"En application d'une feuille de route mise en place par les autorités provinciales, il a été décidé d'ouvrir ce Souk mardi et mercredi de chaque semaine, de 06h à midi, tout en veillant au respect le plus strict des mesures et règles préventives émises par les autorités compétentes dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire", a expliqué le président du conseil communal de Sidi Mokhtar.

Pour assurer la sécurité sanitaire de tous, il a été procédé à l'aménagement d'un parking à l'extérieur du Souk, et dont l'accès se fait après la désinfection et la stérilisation des véhicules et camions, outre la mise en place d'un registre pour l'enregistrement des données et coordonnées personnelles des usagers, a expliqué M. Ennouri.

De même, il a été procédé à l'aménagement de deux accès à ce Souk dont une Entrée et une sortie pour garantir la fluidité requise, outre le traçage d'espaces strictement réservés aux vendeurs, en tenant compte des impératifs sanitaires liés au respect de la distanciation sociale et pour éviter toute promiscuité ou rassemblement au sein de cet espace commercial, a-t-il poursuivi.

Au rang des mesures prises figure également, l'aménagement à l'extérieur de ce Souk d'un espace dédié à la vente des aliments pour le bétail, outre la mise en oeuvre d'un dispositif organisationnel complet et adéquat.

Dans la foulée, M. Ennouri a mis en avant les efforts déployés par les éléments de la gendarmerie royale, les forces auxiliaires et les autorités locales en vue de veiller au respect scrupuleux du port obligatoire des masques de protection et des autres règles barrières aussi bien par les éleveurs et vendeurs du bétail que pour les clients.

M. Ennouri a, par la même occasion, appelé l’ensemble des usagers et des visiteurs de ce marché hebdomadaire, à respecter les règles d’hygiène et les mesures de sécurité sanitaire, et à faire preuve de responsabilité et de patriotisme en se conformant scrupuleusement aux consignes des autorités compétentes.

A rappeler qu'à l'échelon provincial, il a été procédé dimanche dernier à l'ouverture du Souk hebdomadaire de "Had Mejjat" et ce, dans le respect absolu des règles préventives et sanitaires.

lire aussi