Coronavirus : Bilan chronologique des mesures de confinement à travers le monde

5437685854_d630fceaff_b-
833
Partager :

Rabat - Près de 70 pays ou territoires ont adopté le confinement total ou partiel de leurs populations, comptant plus de trois milliards de personnes, pour stopper la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), selon un bilan chronologique réalisé jeudi par la MAP.

Environ 40 pays ou territoires concernés, d'au moins 2,3 milliards d'habitants, ont instauré un confinement obligatoire. C’est notamment le cas du Maroc, qui l’a annoncé pour la population le 19 mars dernier.

Le 23 janvier a marqué le début des mesures de confinement annoncées par les autorités chinoises, commençant par Wuhan, la première ville affectée par le nouveau coronavirus, et après Huanggang et Wenzhou.

Le gouvernement italien a, pour sa part, pris la décision d’un confinement total le 09 mars, au vu d’une crise sanitaire inédite qui a touché tout le pays, après qu’il a placé le 21 février la Lombardie au nord du pays, en plus d'une dizaine de villes en semi-confinement.

En France, les mesures de confinement ont été appliquées, le 1 er mars, à l'Oise et en Haute-Savoie, avant de concerner deux jours après le Morbihan.

C'est aussi le cas de l’Espagne, qui a annoncé le 7 mars des mesures de confinement pour la Ville de Haro au nord, et la Mongolie le 10 du même mois.

Plusieurs États américains ont également annoncé l’état du confinement total pour faire face à la propagation du coronavirus. C’est notamment le cas de la ville de New Rochelle (nord de New York) qui l'a déclaré le 11 mars, San Francisco (le 17 mars), et trois jours après la Californie.

L’Espagne et l’Italie, touchées rudement par la pandémie, ont durci les mesures de confinement le 12 et 13 mars pour placer quatre localités de Catalogne (Igualada, Odena, Santa Margarida de Montbui et Vilanova del Cami) et les villes balnéaires sur la Méditerranée comme Cartagena en quarantaine.

Le 15 mars a connu le confinement successif de plusieurs régions du monde, notamment l’Australie pour 14 jours à tous les étrangers arrivés, le Liban avec la mise en quarantaine de la population et la fermeture de l'aéroport international et les îles Canaries.

A leur tour, la République Tchèque et la France ont annoncé le confinement général le 16 et 17 mars, tandis que l’Egypte a placé en quarantaine plus de 300 familles du Gouvernorat de Dakahliya (nord-est).

Aussi, la Belgique a décrété le 18 mars le confinement de sa population après l’annonce de la décision du Conseil national de sécurité.

Le 20 mars, la Bavière et la Sarre, deux régions de l’Allemagne, décrètent le confinement de leur population, ainsi que le Salvador pour 30 jours de confinement obligatoire.

Le 22 mars est la date de confinement de plusieurs pays africains en plus de la Grèce. Il s’agit de la Tunisie pour un confinement total de 14 jours, le Gabon pour un confinement partiel et l’interdiction de déplacement de 19h à 6h et le Rwanda avec la fermeture des frontières pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.

Un jour après, les annonces de confinement dans le monde se succèdent : le Népal a annoncé le confinement d'une semaine, le Royaume-Uni a décrété un confinement national et l’Algérie a instauré le confinement total de la wilaya de Blida et partiel de la capitale Alger.

C’est également le cas le 24 mars de la Colombie, l’Inde ou de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

Le 25 mars, le Panama a annoncé la mise en quarantaine totale de sa population, tandis que l’Afrique du Sud est le dernier en date à avoir rejoint cette liste (26 mars).

Confronté à la progression de l'épidémie de Covid-19, l'Iran s'apprête à interdire, d'ici à vendredi, la circulation entre les villes du pays.

lire aussi