Tunisie Les élèves tunisiens du baccalauréat reprennent les cours après deux mois d'interruption

5437685854_d630fceaff_b-
359
Partager :

Tunis - Les élèves du baccalauréat en Tunisie ont repris, jeudi, les cours après une interruption de plus de deux mois en raison de l’épidémie du nouveau Coronavirus.

Les cours seront assurés, dans les divers lycées, sur la base du système de la séance unique, avec l’adoption d’un certain nombre de procédures et de mesures prises pour prévenir du Coronavirus.

Les cours se poursuivront jusqu’au 27 juin, suivis d’une période de révision avant de passer les examens de la session principale du 08 au 15 juillet. Les résultats seront annoncés le 26 du même mois et la session de rattrapage aura lieu du 27 au 30 juillet tandis que les résultats seront annoncés le 09 août.

Plusieurs mesures de protection ont été mises en place par les commissariats régionaux de l’éducation pour éviter tout risque de contamination au virus. Il s’agit notamment de la désinfection des établissements scolaires, l’installation des distributeurs de gel désinfectant, le port du masque obligatoire et le partage des élèves sur plusieurs classes dans le cadre du respect du principe de distanciation.

D'après un communiqué conjoint des ministères de l’Education et de la Santé, les élèves du baccalauréat et le cadre éducatif concernés par la rentrée scolaire et issus de gouvernorats à risque de transmission élevé ou modéré du Coronavirus (Tunis, Manouba, Ben Arous, Ariana,Sousse, Gafsa, Kebili, Tataouine, Médenine), ont été soumis à des tests de dépistage avant de pouvoir rejoindre leurs établissements éducatifs et ce, dans le souci d’assurer leur sécurité et celle de leur entourage.

Un centre d’examen provisoire a été aménagé dans chaque gouvernorat par le ministère de l’éducation pour permettre aux cas suspects d’infection au coronavirus, parmi les candidats aux examens nationaux, d’y passer leurs épreuves dans de bonnes conditions, a souligné pour sa part le ministre tunisien de l’éducation Mohamed El Hamdi, dans des déclarations à la presse.

"Tous les moyens financiers et humains ont été mobilisés pour garantir une bonne reprise des cours pour les enseignants et élèves du baccalauréat ainsi qu’un passage des examens nationaux en toute sécurité en cette période de pandémie", a-t-il ajouté.

Le ministre a précisé que la garantie de la distanciation physique a imposé la mobilisation de salles supplémentaires et la multiplication du nombre d’enseignants qui seront chargés de surveiller les examens nationaux (baccalauréat, diplôme de fin de l’enseignement de base et concours d’accès aux collèges pilotes).

Par ailleurs, M. El Hamdi a signalé que les différentes mesures prises par le ministère ont tenu compte de l’intérêt suprême de l’élève et de la crédibilité des examens nationaux.

Dans ce contexte, il a indiqué que la décision de passer l’examen de la neuvième année de base et le concours de la sixième année primaire en deux jours au lieu de trois chacun a été prise, après concertation avec des experts, pour épargner aux élèves le retour un troisième jour au centre d’examen dans cette conjoncture difficile.

Mercredi, dix-sept nouveaux cas de contamination par le nouveau coronavirus (Covid-19) ont été enregistrés en Tunisie, portant leur nombre à 1068, dont 938 guéris et 48 décédés.

lire aussi