Casablanca : une exposition collective d’artistes peintres marocains et étrangers

5437685854_d630fceaff_b-

Les œuvres d’art exposées offrent un voyage riche en traditions et modernité

1
Partager :

Casablanca - Un vernissage collectif a eu lieu samedi à la galerie Living 4 Art de Casablanca avec la participation de 19 artistes peintres marocains et étrangers célébrant la tradition et la modernité.

Cette exposition qui se poursuivra jusqu’au 8 mai donne à voir les œuvres d’artistes peintres connus et amateurs (80 tableaux), une invitation à découvrir des styles artistiques différents et à voyager dans l’imaginaire de chacun des artistes.

Les œuvres d’art exposées offrent un voyage riche en traditions et modernité, un sujet qui a tant inspiré les plasticiens.

La directrice de la galerie Meryem Iraki Lahlou, a affirmé que l’art véhicule un message de paix et d’amour entre les différentes nations vu son rôle dans l’élimination des barrières, la création de liens forts et de coexistence entre les peuples, ajoutant que cette exposition regroupe une pléiade d’artistes illustrant la pluralité des styles artistiques et qui doivent être encouragés.

L’artiste peintre Othmane Alaoui a indiqué dans une déclaration à la MAP qu’il participe à cette exposition avec trois œuvres reflétant les traditions marocaines et andalouses, notant que ses tableaux incarnent la théorie des univers parallèles, une invitation à s’attacher aux valeurs marocaines authentiques.

Pour sa part, l’artiste peintre et poétesse Rachida Chadani a exprimé sa joie de participer à cette exposition avec un mix de tableaux illuminés par un mélange de couleurs vives qui reflètent ses sentiments, ajoutant que ces œuvres sont le résultat d’un dialogue interne révélant tout ce qui lui vient à l’esprit, car pour l’artiste Chadani, l’art n’est pas seulement un moyen d’exprimer des sentiments, mais aussi un remède naturel.

Quant au plasticien Abderrahim Akdich, il a indiqué que ses œuvres jettent la lumière sur des problèmes auxquels est confronté l’être humain contemporain, comme la congestion du trafic. Ses tableaux reflètent également le tiraillement constant entre tradition et modernité.

L’exposition connait aussi la participation d’artistes étrangers notamment Valentina Donska (Ukraine), qui a expliqué que ses œuvres où prédominent les roses et les techniques expressives, est un appel à profiter de la vie et de la nature, ajoutant qu’elle a déjà participé à des expositions au Maroc.

Parmi les artistes mis sous les projecteurs de la galerie figure aussi le plasticien Ivoiro-togolais Ismael Tamek, un artiste autodidacte.

Tamek a déclaré que ses trois œuvres exposées véhiculent un message au monde confronté à une situation de '’ chaos en raison de l’épidémie de coronavirus», ajoutant que « cette situation profite à quelques-uns tandis que la grande majorité en pâtit».

Il a assuré que ces œuvres est un appel à faire prévaloir la raison et s’attacher aux valeurs humaines.

Dans le but de promouvoir l’art, la galerie « living 4 ART » organise plusieurs expositions collectives sur plusieurs thèmes et donne ainsi la chance à chaque œuvre d’être exposée et admirée sous les feux des projecteurs.