Démantèlement d'un réseau international d'immigration illégale

5437685854_d630fceaff_b-

L'aéroport international Mohammed V de Casablanca

1
Partager :

 

La police marocaine a arrêté sept ressortissants bulgares et iraniens à l'aéroport de Casablanca pour leur implication présumée dans un réseau d'immigration clandestine, a indiqué mercredi la Direction générale de la Sureté nationale (DGSN).

"Les éléments de police du district de l'aéroport international Mohammed V de Casablanca ont arrêté, mardi, sept ressortissants étrangers, 4 Bulgares et 3 Iraniens âgés entre 28 et 68 ans, pour liens présumés avec un réseau international de traite des êtres humains et d'immigration clandestine", selon un communiqué de la DGSN.

Les trois suspects iraniens ont été interpellés "en flagrant délit" alors qu'ils tentaient de se rendre en Espagne avec de faux papiers "selon un modus operandi criminel qui consiste à s'enregistrer frauduleusement sur plusieurs vols", détaille le communiqué.

L'enquête a permis d'arrêter les quatre autres suspects, de nationalité bulgare, impliqués dans la planification de cette tentative d'immigration illégale.

Les sept hommes ont été placés en garde à vue.

Lors des perquisitions, la police a saisi des passeports falsifiés, des cartes d'embarquement et des téléphones portables.

L'enquête se poursuit pour "déterminer le mode criminel adopté et identifier les ramifications internationales de ce réseau" et ses liens avec d'autres "réseaux européens et asiatiques d'immigration illégale et de traite des êtres humains", précise la DGSN.