AIEA : Le Maroc, un partenaire très important pour assoir notamment une coopération triangulaire

5437685854_d630fceaff_b-

1
Partager :

amara quid Le directeur g?n?ral de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), Yukiya Amano, a affirm? que le Maroc est ??un partenaire tr?s important pour l'Agence?? notamment pour assoir une coop?ration triangulaire.

??Je suis tr?s heureux de venir au Maroc qui est un partenaire tr?s important?? notamment pour initier une coop?ration triangulaire, a-t-il d?clar? ? la presse ? l'issue de ses entretiens, mardi ? Rabat, avec le ministre de l'Energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara.

??Le Maroc a des exp?riences tr?s ?tendues??, a-t-il pr?cis?, saluant l'expertise et l'exp?rience cumul?es depuis des d?cennies par le Royaume, ??un partenaire tr?s important pour nous??.

??Nous travaillons ensemble, l'AIEA et le Maroc, et nous pouvons aider d'autres pays??, a lanc? le DG de l'AIEA qui a exprim? l'enti?re disposition de l'Agence ? ??r?pondre aux besoins du Maroc??.

Amano a relev? que sa visite au Maroc vise ? initier des entretiens avec les responsables politiques marocains mais ?galement avec les ing?nieurs et les scientifiques, rappelant ? cet ?gard avoir effectu? une visite lundi au Centre National de l'Energie, des Sciences et des Techniques Nucl?aires (CNESTEN) de Maamoura, o? il a pu s'arr?ter sur les progr?s r?alis?s par le Maroc en mati?re de recherche scientifique et particuli?rement les techniques nucl?aires.

Le CNESTEN est g?r? par des cadres marocains (chercheurs, ing?nieurs, techniciens et administratifs) dont la comp?tence est reconnue aux plans national et international.

Dans une d?claration similaire, Amara a indiqu? que cette visite co?ncide avec l'examen par les deux chambres du Parlement de la loi relative ? la s?ret? et ? la s?curit? nucl?aires et radiologiques ainsi que la cr?ation d'une agence charg?e d'en assurer le contr?le.

Cette entrevue a ?galement permis d'examiner la possibilit? d'une coop?ration triangulaire avec les pays subsahariens, de se pencher sur l'avenir de l'utilisation pacifique de l'?nergie nucl?aire, d'?voquer les nouvelles voies de coop?ration au niveau technique avec l'AIEA et de pr?senter les r?alisations du Maroc dans le domaine de la s?ret? et de la s?curit? nucl?aires.

Lors de son s?jour au Maroc, Amano effectuera des visites ? l'Institut national d'oncologie de Rabat, aux Laboratoires du Centre national de radioprotection et ? la direction g?n?rale de la protection civile.

Il aura ?galement des entretiens avec plusieurs responsables marocains.