L’Iran va octroyer de l’aide militaire au Liban

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

IRAN

Confront?e aux jihadistes de Da?ech sur la fronti?re libano-syrienne, l?arm?e libanaise b?n?ficiera de l?aide de l?Iran.

En visite au Liban, le secr?taire g?n?ral du Conseil supr?me iranien de la s?curit? Ali Shamkhani a annonc? mardi une aide militaire pour Beyrouth. L?objectif affich? de T?h?ran est de collaborer avec le Liban dans une strat?gie de d?fense contre le gain de terrain de Da?ech. Cette aide sera octroy?e notamment dans le cadre du renforcement de l?arm?e libanaise sur ses fronti?res avec la Syrie. Il s?agit d?une r?gion qui a connu des accrochages entre jihadistes et militaires ces derniers jours. Pour cette raison, l?Iran dit devoir y aider ??les militaires dans la bataille h?ro?que qu?ils sont en train de mener contre le terrorisme. ?

Pour l?Iran, il s?agit surtout d?une d?monstration de force dans la lutte contre Da?ech, autrement que par le biais de la coalition internationale qu?elle consid?re comme une ??imposture??. Ali Shamkhani critique la strat?gie actuelle de lutte contre le khalifat jusqu?? estimer que ??la coalition internationale pr?sum?e est ridicule et infest?e. Elle n?adopte le dossier de la lutte contre le terrorisme que d?apparence.?? Encore plus virulent envers l?intervention en Irak et en Syrie, Shamkhani accuse?:???Qui est l?EI, qui l?a financ? et qui a form? ses ?l?ments ? Qui a pr?par? une sc?ne propice pour son ?mergence en Syrie? L?Occident et ses amis en sont responsables. Une relation ?troite existe entre les dictateurs soutenus par l?Occident et l?EI. Le financement de ce dernier commence par ses amis occidentaux et ses alli?s dans la r?gion. La frappe a?rienne sans action sur le terrain n?a pas de valeur. Les militaires en sont tout ? fait conscients.??

Un front ??contre le terrorisme??

D?termin? ? proposer une autre solution que celle actuellement consistant ? des frappes a?riennes par la France et les Etats-Unis, Ali Shamkhani veut appuyer l?arm?e libanaise pour ?viter une incursion de Da?ech dans l?est du pays. Par cons?quent, il compte effectuer de probables frappes surplace, du moment que le pr?sident am?ricain Barack Obama s?autorise ? ?tendre ses frappes ? n?importe quelle r?gion o? se trouveraient des branches de Da?ech.

A cet effet et lors de cette visite au Liban, Shamkhani a discut? avec le pr?sident de la Chambre parlementaire libanaise, Nabih Berri, sur ce qu?il estime ?tre la v?ritable lutte contre le terrorisme en coop?ration avec le Liban?: ??Nous avons discut? avec M. Berri des relations bilat?rales entre nos deux pays et des d?veloppements en cours au Liban. Nous avons mis l?accent sur la donation iranienne qui sera accord?e au gouvernement libanais et ? l?arm?e. Vous savez tr?s bien que la politique ?trang?re de l?Iran est et a toujours pour priorit? l?instauration de la s?curit? et de la stabilit? au sein de ce pays fr?re.??

Un Etat dans l?Etat

Mais au sein du ??pays fr?re?? de l?Iran, T?h?ran a v?ritablement un Etat dans l?Etat ? travers le Hezbollah, avec une branche politique et une autre arm?e. Le Hezbollah a le plein appui de l?Iran et il a d?montr? son plein pouvoir ? plusieurs reprises, au Liban-Sud en tant que ??force de d?fense?? contre Isra?l (en l?occurrence, lors de l?offensive de 2007). Ses d?monstrations montrent ?galement sa force militaire devant laquelle l?arm?e libanaise n?est pas acomparable. Ainsi, l?aide que s?appr?te l?Iran ? pr?senter au Liban consiste en r?alit? ? une coop?ration tripartite, englobant T?h?ran, Beyrouth et le Hezbollah.

Le Liban est directement menac? par le danger jihadiste, notamment dans les r?gions montagneuses o? se cachent depuis ao?t 2014 de plus en plus de milices arm?es d?Al-Nusra, en provenance de Syrie. Cette coop?ration avec l?Iran reste pourtant r?duite actuellement, ? l?heure o? le Liban a re?u ?galement un appui de l?Arabie Saoudite et des Etats-Unis dans ce sens. Cette coop?ration n?est pas v?ritablement mise en place, vu, entre autres, les r?ticences des courants pro-saoudiens tr?s pr?sents au Liban.