Le pétrole sous les 50 dollars le baril

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
baril-de-p?trole Les cours du p?trole continuaient de reculer mardi, tombant ? de nouveaux plus bas de cinq ans et demi ? la suite d'informations sugg?rant que l'offre continue d'augmenter alors que la demande reste atone. L?agence Reuters rapporte que le brut l?ger am?ricain (West Texas Intermediate, WTI) affichait ce matin un recul de 1,2%, soit 60 cents, ? 49,44 dollars, apr?s avoir touch? plus t?t un creux depuis avril 2009, ? 49,32 dollars. Le Brent est tomb? ? un nouveau plus bas depuis mai 2009 ? 52,28 dollars le baril, avant de se redresser l?g?rement ? 52,46 dollars (-1,22%). Le cours du baril a chut? de plus de 50% depuis juin dernier, lorsque le brut l?ger am?ricain culminait ? plus de 107 dollars et le Brent au-dessus de 115 dollars. Une s?rie de facteurs se combinent pour entra?ner les cours ? la baisse, selon Mark Keenan, de la Soci?t? G?n?rale, qui pointe notamment les inqui?tudes concernant les ?lections l?gislatives en Gr?ce, la forte production p?troli?re de la Russie, de l'Irak et des Etats-Unis, et le rench?rissement du dollar. La production de la Russie a atteint en 2014 un niveau record depuis la fin de l'?re sovi?tique, et les exportations de l'Irak, deuxi?me plus gros producteur de l'Opep, ont ?t? au plus haut depuis 1980. Les pays de l'Opep ont ?t? incapables de se mettre d'accord sur une r?duction de leur production. Le cartel estime que le recul des cours est un ph?nom?ne temporaire et que toute r?duction de ses quotas d'extraction entra?nerait une hausse des parts de march? des pays non-Opep.

lire aussi