Netanyahu : La reconnaissance de l'Etat palestinien par la France sera une «grave erreur»

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-holland-Netanyahu Pendant ce temps Isra?l tente de faire passer un projet de loi qui s?inscrit dans la ligne de sa politique x?nophobe. Un projet de loi qui l?galisera la discrimination envers les palestiniens Le premier ministre isra?lien Benjamin Netanyahu a averti que ce serait une ??grave erreur?? pour le parlement fran?ais de suivre les traces des autres nations europ?ennes en reconnaissant un Etat palestinien lors d'un vote pr?vu pour d?but d?cembre. ??La reconnaissance d'un Etat palestinien par la France serait une grave erreur??, a d?clar? Netanyahu aux journalistes ? J?rusalem?? ajoutant ??est-ce qu'ils n?ont rien de mieux ? faire ? un moment ou les d?capitations se multiplient au Moyen-Orient, y compris celle d'un citoyen fran?ais???? faisant apparemment r?f?rence ? Herve Gourdel ex?cut? par les djihadistes alg?riens en Septembre. Le premier ministre n?a pas expliqu? le lien entre les terroristes de Da?ech et la reconnaissance de la Palestine en tant qu??tat. ??L'Etat d'Isra?l est la patrie du peuple juif, le seul ?tat que nous ayons, les Palestiniens exigent un ?tat et ne veulent pas reconna?tre le droit du peuple juif d'avoir un Etat?, a ajout? Netanyahu. Pour lui, les Palestiniens doivent avant tout reconnaitre que leurs terres ancestrales, dont ils ont ?t? d?poss?d?s par la violence, reviennent de droit aux juifs. Un vote symbolique du parlement fran?ais pr?vu le 2 d?cembre appellera le gouvernement ? ??utiliser la reconnaissance de l'Etat de Palestine comme un instrument pour obtenir une r?solution d?finitive du conflit? et suit une motion similaire adopt?e par l'Espagne la semaine derni?re. Quelques heures avant la d?claration du premier ministre, le gouvernement isra?lien a approuv? un projet de loi controvers?e, qualifi? d?anti-d?mocratique par ses critiques. Si le projet de loi est approuv? par le Parlement isra?lien mercredi, il red?finira Isra?l comme la ?patrie nationale du peuple juif? en remplacement d'un ?Etat juif et d?mocratique??. Le projet de loi doit maintenant ?tre approuv? par le parlement du pays, la Knesset, qui votera mercredi. Netanyahu a assur? que le projet de loi ne donnera pas pr?s?ance au juda?sme sur la d?mocratie, et que tous les citoyens isra?liens, peu importe leur culture et leur foi, auront des droits ?gaux. Il a n?anmoins ajout? en totale contradiction ??mais il existe des droits nationaux seulement pour le peuple juif: un drapeau, un hymne, et le droit pour chaque Juif d'immigrer en Isra?l ainsi que d'autres symboles nationaux??.Les critiques ont qualifi? la proposition ?anti-d?mocratique?, exprimant des pr?occupations qu'elle l?galisera la discrimination contre 1.700.000 Arabes vivant en Isra?l.

lire aussi