Immersion dans la sphère fascinante de Youtube et des youtubeurs

5437685854_d630fceaff_b-
663
Partager :

Les analyses des experts en communication digitale sont diverses et les estimations quant au marché de Youtube au Maroc sont divergentes. Par contre, elles se mettent d’accord sur l’importance de la régularisation de ce business en désordre. Force est de constater que le marché de Youtube au Maroc souffre d’anarchie. Il s’agit bien d’un marché relativement, underground. Et en attendant cette régularisation, les influenceurs continuent d’avoir la cote. 

De plus en plus, on remarque que Youtube est devenu une source importante de revenus pour plusieurs personnes. Ce média social a permis à des Marocains de faire des affaires. Cependant, toute estimation du chiffre d’affaires généré par le marché de Youtube au Maroc ne serait que de spéculation. Cela s’explique par deux raisons. Premièrement, il n’y a pas de communication officielle de la part de Google, propriétaire de Youtube, ni sur le chiffre d’affaires qu’il traite avec les annonceurs ni sur le gain réalisé par les Youtubeurs. Deuxièmement, la Direction Générale des Impôts (DGI) ou l’Office des changes ne font pas de déclaration spécifique concernant par exemple les youtubeurs ayant déclaré leur revenus.

Selon Marouane Harmach, spécialiste en communication digitale et réseaux sociaux, l’argent de youtube est reçu généralement à travers “ des transactions effectuées depuis un compte bancaire domicilié dans un pays étranger autre que le Maroc, soit, pour faire les choses correctement, les Youtubeurs utilisent un compte bancaire établi au Maroc. Du coup, ils procèdent à une déclaration de revenus qui vont être taxés. Il n'existe pas de chiffres pour les deux cas”.  

Partant de ces constats, le numéro 21 du magazine Bab de MAP (mats 2020) offre à ses lecteurs dossier consistant de décryptage et d’analyse du fonctionnement de cette vaste et intrigante sphère sous le titre ; Influence, la guerre est ouverte