Football: Interdiction du jeu de tête pour les enfants anglais, écossais et irlandais

5437685854_d630fceaff_b-

630
Partager :

Londres - Le jeu de tête durant les séances d'entraînement des enfants sera interdit pour la catégorie des moins de 12 ans et encadré jusqu'aux moins de 18 ans, ont annoncé, lundi, les Fédérations anglaise (FA), écossaise et irlandaise de football.

"Pas de têtes lors des entraînements dans la phase d'apprentissage de base (école primaire)", annonce la Fédération anglaise de football dans un communiqué qui détaille les nouvelles lignes directrices envoyées aux clubs.

Pour les catégories des moins de 12 ans aux moins de 16 ans, le jeu de tête ne doit être introduit à l'entrainement que de façon progressive et avec des ballons de taille adaptée et pas excessivement gonflés, précise la FA, ajoutant que pour les matches, en revanche, vu la faible occurrence de ce type de phase de jeu, aucune mesure particulière n'est prise.

Cette mesure fait suite à des réflexions lancées après la publication en octobre d'une étude de l'Université de Glasgow menée sur d'anciens footballeurs écossais qui a mis en évidence que ceux-ci avaient 3,5 fois plus de chances de mourir d'une maladie neurodégénérative que la moyenne.

"Naturellement, il y a eu des appels pour interdire le jeu de tête après la publication de l'étude. C'est parfaitement compréhensible", a commenté Les Howie, responsable du football de base pour la FA, dans un autre communiqué.

Mais "nous devons garder en vue que l'étude ne montrait pas que les têtes avaient un lien avec les maladies neurodégénératives (...) et il n'y avait aucun élément pour suggérer que le jeu de tête devait être interdit à tous les niveaux de la compétition", a-t-il ajouté.