Rentrée scolaire : Les bourses des parents mises à rude épreuve

5437685854_d630fceaff_b-

1
Partager :

couv-fourniture-de-scolarit?

La rentr?e scolaire, un rituel sans cesse de retour toujours avec les m?mes joies et les m?mes appr?hensions, surtout pour les parents pr?ts? tous les sacrifices? dans une jungle de plus en plus budg?tivore. Apr?s les d?penses de Ramadan et des cong?s, les frais de la rentr?e scolaire constituent une autre charge cons?quente dans le budget des m?nages.

Pour un ?l?ve du secteur public, coll?ge et lyc?es, l?on peut compter une d?pense moyenne pour les fournitures entre 650 et 750 DH. Quant ? l??l?ve du primaire, toujours dans le secteur public, il faudra compter quelques 200 DH. Cependant, dans certaines ?coles, les manuels de fran?ais et d?arabe sont pr?t?s aux ?l?ves, ? charge pour eux de les restituer en bon ?tat, bien s?r, ? la fin de l?ann?e scolaire.

Concernant les ?coles priv?es, c?est une autre paire de manche. La facture peut atteindre facilement les 4.000 DH au coll?ge/lyc?e et 1.500 DH pour le primaire. Logique puisque la plus part des manuels sont import?s (les m?mes que ceux demand?s par les missions ?trang?res qui restent dans le m?me ordre de prix). Pour les professionnels du secteur, la facture des fournitures scolaires est en constante ?volution depuis quelques ann?es. Pour eux, la comp?titivit? des ?coles, sp?cialement celles op?rant au priv?, est la principale cause de cette hausse. ??L?offre ne fait que suivre une demande constamment en augmentation vu que les parents inscrivent davantage leurs enfants dans le secteur priv? qui offre une meilleure qualit? d?enseignement??, clame un libraire de la capitale. Il faut dire aussi que pendant cette p?riode de rush les commer?ants se frottent les mains. Ils g?n?rent le gros du chiffre d?affaires des libraires. Pour notre interlocuteur, le chiffre d?affaires est en grande partie r?alis? durant cette p?riode. Selon les estimations, l?activit? devrait repr?senter entre 30 ? 40% du chiffre d?affaires annuel.

Les fournitures scolaires soumises aux caprices des enfants

La variation des prix ne concerne pas seulement les manuels, elle touche ?galement les fournitures (cahiers, stylos, cartables, ?tiquettes et couvertures et ce en fonction de leurs qualit?s). Le constat fait ressortir une certaine exigence de la part des enfants qui dictent leurs caprices. Les fournitures de marques notamment pour les cahiers et les stylos import?s font la joie des enfants. A titre d?exemple, le prix d?un cahier Clairefontaine, Calligraph et Conqu?rant peut varier entre 30 et 100 DH pour le grand format. Si l?on compare avec les cahiers produits au Maroc, le prix varie de 2 ? 15 DH l?unit?. Il n?y a pas photo. Pour les stylos, les prix peuvent atteindre les 100 DH l?unit? facilement ? la librairie comme dans les grandes surfaces.

Les trousses et les cartables suivent. Le prix d?une trousse peut aller jusqu?? 130 DH. Pour les cartables, la fourchette des prix s??tend de 100 ? 600 DH et m?me 1.000 DH pour certaines marques haut de gamme.

Les manuels usag?s ? condition que les ?coles les acceptent

Face ? ces co?ts sur?lev?s, la solution chez certains parents est de se tourner vers les manuels usag?s notamment si les enfants ? scolariser sont nombreux.

Chez certaines ?coles, la bourse des livres est organis?e ? la fin de chaque ann?e scolaire est une occasion ? ne pas rater pour les petites bourses ? condition de s?y prendre plus t?t pour exploiter les opportunit?s. Cependant, les ?coles, priv?es en particulier (mission ou marocaine), ont tendance ? exiger une nouvelle ?dition tous les ans.