Analyse : La Turquie devrait s’engager avec la coalition contre Da’ech

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-erdogan

La Turquie s?appr?te ? voter ce jeudi sur l'expansion de son r?le dans la coalition men?e par les Etats -Unis contre Da?ech.

Le Parlement turque est appel? ? prendre une d?cision qui pourrait avoir des cons?quences ? long-terme pour sa s?curit?. Le pays est en effet aux premi?res loges ?tant donn? sa position g?ographique.

Avec des fronti?res poreuses qui sont devenus les lignes de front dans la lutte contre Da?ech, la Turquie est vuln?rable aux retomb?es tant ? l'int?rieur qu'? l'ext?rieur de ses fronti?res, sans mentionner la r?ticence du pays d?assumer un r?le plus important dans la coalition par crainte que cela ne r?duise ? n?ant ses efforts pour renverser Bachar Alassad et contenir les minorit?s Kurdes de Syrie et d?Irak.

Ankara a longtemps ?t? accus? de fermer les yeux envers la menace de Da?ech, mais sous la pression de Washington (son alli? de l?OTAN), le parlement turque votera aujourd?hui sur les options envisageable afin de contrer le groupe extr?miste en Syrie et en Irak. Il est pr?vu d'examiner l'ouverture d'Incirlik, base a?rienne turque, ? la coalition anglo-am?ricaine et de discuter de l'approbation provisoire pour autoriser les forces terrestres turques ? entrer en Syrie.

C?est donc un dilemme de taille qui s?impose au pr?sident Erdogan qui n?a jamais cach? son hostilit? envers la Syrie de Bachar qu?il a activement tent? de renverser en permettant notamment aux combattants de Da?ech de traverser sans encombres sa fronti?re pour prendre les armes en Syrie tout en ferment les yeux sur le march? noir du p?trole du groupe extr?miste. Voila maintenant la Turquie subitement tenu de prendre les armes contre les m?mes personnes qu?elle soutenait il n?y a pas si longtemps au risque de renforcer la position de Bachar Alassad.

Que se cache-t-il derri?re ce soudain revirement s?il se confirme?? Pourquoi la Turquie apr?s avoir longtemps ouvertement soutenu les militants extr?mistes de groupes vari?s dont Da?esh lui-m?me annonce soudainement qu?elle prendra part ? la coalition avec un possible envoie de troupes terrestres? C?est on ne peut plus limpide, la Turquie seul membre de l?OTAN disposant de troupes ? proximit? de la Syrie pourrait tout simplement ?tre amen?e ? jouer le r?le d?arm?e d?invasion en Syrie, sous pr?texte de lutter contre Da?esh mais en ne perdant ?videmment pas de vue l?objectif prioritaire de renverser Bachar. En r?sum?, la Turquie joue avec le feu et du fait de son appartenance ? l?OTAN, bras arm? de la politique ?trang?re am?ricaine et rouleau compresseur anti r?gime r?calcitrant, se verra peut ?tre oblig?e d?ex?cuter le sale boulot des Etats-Unis, toujours confront?s ? l?opposition de leur population ? l?envoie de troupes au sol.