Le Maroc et l’Espagne veulent renforcer leurs relations « exceptionnelles »

5437685854_d630fceaff_b-
167
Partager :

Le Maroc et l’Espagne partagent une forte volonté politique de renforcer davantage leurs relations "exceptionnelles" dans différents domaines, a indiqué, ce jeudi 7 septembre à Rabat, le président de la chambre des représentants, Habib El Malki

Les liens historiques qui unissent le Maroc et l’Espagne ainsi que leur politique de bon voisinage sont, en ce sens, des facteurs de grande importance, a noté El Malki dans une déclaration à la presse à l’issue d'un entretien avec la présidente du congrès des députés espagnol, Ana Maria Pastor, en visite dans le royaume.

Il s'agit d'une visite "très positive" au regard de la conjoncture actuelle qui a permis de discuter des moyens "de renforcer la coopération en matière de lutte contre l’immigration clandestine, le trafic de drogue et la traite des êtres humains, et d'examiner les questions ayant trait au renforcement de la coopération dans le domaine économique, commercial, financier et culturel", a précisé El Malki.

Cette rencontre a été, également, l'occasion de condamner une nouvelle fois les actes terroristes et criminels ayant frappé des innocents à Barcelone et de mettre l’accent sur la nécessité de renforcer la diplomatie parlementaire entre le Maroc et l'Espagne, a souligné le président de la Chambre des représentant, avant d'ajouter que les institutions parlementaires des deux pays envisagent de prendre, dans le cadre de leurs prérogatives respectives, des initiatives en matière de lutte contre le terrorisme.

Dans le cadre des initiatives visant à soutenir la diplomatie officielle et à faire mieux connaître les réalités des deux pays, El Malki et son homologue espagnol ont convenu, lors de cette réunion, d’organiser dans les prochains mois le IVème forum interparlementaire hispano-marocain.