La grippe saisonnière en France : Déjà 44 morts dont 8 enfants sur plus de 500 cas graves

5437685854_d630fceaff_b-
385
Partager :

L'épidémie de grippe saisonnière évolue de manière disparate en France métropolitaine, où elle a déjà causé 44 décès parmi plus de 500 cas graves signalés en réanimation.

L'agence sanitaire Santé publique France note, dans son bilan hebdomadaire publié mercredi, une évolution "contrastée en métropole".

Depuis le 4 novembre 2019, 530 cas graves de grippe admis en réanimation en métropole ont été signalés, dont 79 la semaine dernière.

La majorité (75%) de ces patients présentait des facteurs de risque de complications, et quasi autant (70%) n'étaient pas vaccinés parmi ceux pour lesquels ce renseignement a pu être obtenu.

Au total, 44 décès (dont 8 enfants de moins de 15 ans) sont survenus parmi ces patients admis en réanimation.

En outre, trois décès en réanimation ont été signalés à ce stade en Martinique et deux en Guadeloupe. A Mayotte, l'épidémie débute, avec un cas grave en réanimation. Le nombre de passages aux urgences pour grippe ou syndrome grippal rapporté par le réseau de surveillance Oscour a diminué (-5%) par rapport à la semaine précédente (8.674 contre 9.096) mais avec un nombre d'hospitalisations (925) qui a augmenté (+11%).

Parmi les hospitalisations pour grippe après passages aux urgences, les plus représentés sont les enfants de moins de 5 ans (31%) et les personnes âgées de 75 ans et plus (22%). 

lire aussi