La semaine diplomatique : Nouveaux consulats à Dakhla, Dialogue 5+5 et entretiens avec plusieurs homologues

5437685854_d630fceaff_b-

Inauguration à Dakhla du Consulat Burkinabé, vendredi 22 octobre

329
Partager :

Semaine chargée pour le ministre marocain des Affaires étrangères de trois consulats à Dakhla : la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale et le Burkina Fasso portant ainsi à spet le nombre de représentation consulaire inaugurée à Dakhla en 2020, après le consulat général de Gambie, ouvert le 7 janvier dernier, le consulat général de la Guinée, qui a commencé à offrir ses services le 17 du même mois, le consulat général de la République de Djibouti (28 février), le consulat général de la République du Liberia (12 mars).

Le ministre marocain qui a pris part à la 16ème réunion des Ministres des Affaires Étrangères dudit Dialogue, tenue en visioconférence, a eu des entretiens avec ses homologues de la République Centre Africaine, de Malte, d’Inde, de l’Union Européenne, de Chine et d’Espagne.

Maroc – RCA

C:\Users\Naïm Kamal\Downloads\PHOTO-2020-10-22-18-29-36.jpg

La Ministre des Affaires Etrangères RCA Sylvie Baïpo-Temone et son homologue marocain Nasser Bourita

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, M. Nasser Bourita, avait reçu, jeudi à Rabat, son homologue centrafricaine, Mme Sylvie Baïpo-Temon, porteuse d'un message du président de la République centrafricaine (RCA), M. Faustin Archange Touadéra, à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L'Assiste.

M. Bourita et Mme Baïpo-Temon se sont entretenus, à cette occasion, des moyens de renforcer les relations de coopération et de partenariat entre le Maroc et la RCA dans plusieurs domaines.  Dans une déclaration à la presse à l'issue de ces entretiens, Mme Baïpo-Temon a salué les actions multiples et variées de Sa Majesté au plan diplomatique, politique et économique qui ont placé le Maroc au-devant de la scène africaine et internationale.

La cheffe de la diplomatie centrafricaine a fait part, à cette occasion, de la gratitude du gouvernement et peuple centrafricains quant à l'intérêt constant que le Maroc porte à la situation en RCA, soulignant qu'au plan de la coopération bilatérale, "le Royaume est compté parmi les partenaires privilégiés de la RCA".

Au terme de leurs entretiens, les deux responsables ont procédé à la signature de trois accords de coopération touchant aux secteurs de l'artisanat et de l'économie sociale et solidaire, de la santé et du tourisme.  Ces accords de coopération visent essentiellement à renforcer le partenariat et promouvoir l'échange d'expériences entre le Maroc et la RCA.

Maroc - Malte

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, a eu un entretien téléphonique, le 22 octobre 2020, avec le Ministre des Affaires Etrangères et Européennes de Malte, M. Evarist Bartolo.

Les deux Ministres ont salué l’excellence des relations entre le Maroc et Malte et exprimé leur volonté de maintenir la dynamique de leur renforcement dans le cadre euro-méditerranéen, pour faire face ensemble aux implications de la pandémie.

Le Ministre maltais a réitéré son invitation à Monsieur le Ministre Nasser Bourita, pour se rendre en visite officielle à Malte.
Les deux Ministres se sont félicités de la tenue, ce matin par visioconférence, de la réunion du Dialogue 5+5 et ont souligné la convergence de leurs positions sur plusieurs questions régionales et internationales d’intérêts communs.
A cet effet et au sujet de la Libye, le Ministre maltais a tenu à saluer le rôle constructif et les efforts crédibles fournis par le Maroc pour le règlement de cette question, à la lumière des résultats encourageants obtenus à l’issue des discussions inter-libyennes organisées, à Bouznika en septembre et octobre 2020.

Maroc - Inde

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser BOURITA, et le Ministre des Affaires Extérieures de la République de l’Inde, Dr. Subrahmanyam JAISHANKAR, ont eu un entretien en visioconférence, le jeudi 22 octobre 2020.
Au début de cet entretien, les deux Ministres se sont réjouis de l’important élan et de la grande dynamique qui ont été insufflés aux relations bilatérales depuis la visite historique de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI, que Dieu L’assiste, en Inde, en octobre 2015, et sa rencontre avec Son Excellence le Premier Ministre indien, Narendra MODI, au cours de laquelle ils ont notamment convenu de hisser le niveau de ces relations à un Partenariat Stratégique.
La nouvelle dimension prise par les relations maroco-indiennes illustre ainsi la politique éclairée de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI, visant la diversification et l’élargissement des partenariats stratégiques du Royaume, qui englobent désormais de grands pays comme l’Inde.
Dans ce cadre, le Ministre JAISHANKAR a salué le leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI pour engager le Maroc sur la voie du progrès et de la prospérité.
Après avoir noté avec grande satisfaction la réalisation de 27 visites bilatérales au niveau ministériel, ainsi que la signature d’une quarantaine d’Accords et MoUs ces cinq dernières années, les deux Ministres ont procédé à un échange constructif et profond des points de vues sur l’agenda bilatéral, tout en soulignant la nécessité de relancer la coopération post-Covid entre les deux pays dans tous les domaines.
Les Ministres BOURITA et JAISHANKAR ont insisté sur l’importance de poursuivre le renforcement du cadre juridique bilatéral et d’intensifier l’échange de visites des délégations économiques. A cet effet, le Ministre BOURITA a lancé un appel à l’endroit des opérateurs économiques indiens, les incitant à tirer profit des opportunités d’investissement offertes par le Royaume et à promouvoir le transfert technologique et du savoir-faire.
Les deux responsables gouvernementaux ont, par ailleurs, convenu de tenir la 7ème session de la Commission Mixte de Coopération et la 5ème session des Consultations Politiques Bilatérales dans un avenir proche.
Les parties marocaine et indienne ont salué la coopération fructueuse en matière de sécurité alimentaire, notamment dans le domaine des fertilisants, visant à assurer le bien-être de leurs populations respectives.

Ils se sont mis d’accord, sur un autre plan, de prendre les mesures nécessaires en vue de l’augmentation des flux de touristes, notamment à travers l’examen de l’adoption du visa électronique, de faciliter davantage la procédure d’octroi de visas aux opérateurs économiques et hommes d’affaires, et ont convenu de renforcer la coopération culturelle, entre les deux pays
Les deux Ministres ont également échangé sur plusieurs sujets d’actualité, au niveau régional et international.
Concernant le dossier libyen, Monsieur JAISHANKAR a salué l'engagement résolu et constructif du Maroc avec toutes les parties libyennes depuis le début de la crise, et sa contribution aux efforts de l'ONU visant à trouver une solution pacifique grâce à un processus politique dirigé et approprié par les libyens, en tenant compte des aspirations légitimes du peuple libyen, tout en préservant la souveraineté, l'unité et l'intégrité territoriale du pays.
Le Ministre BOURITA a, au nom du Gouvernement du Royaume du Maroc, encore une fois félicité l’Inde pour sa brillante élection, en tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, pour le mandat 2021-2022.
Les deux Ministres ont noté avec satisfaction la similitude des points de vues de leurs pays respectifs sur une multitude de questions, ainsi que la coopération fructueuse entre leurs représentations diplomatiques et les appuis réciproques au sein des Organisations et Institutions Internationales.
Ils ont procédé à un échange de vues sur l’agenda de la 75ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU et souligné leur engagement pour le multilatéralisme et la coopération Sud-Sud, en vue de faire face aux grands défis que connait le Monde.   
Les deux hauts responsables ont souligné l’importance de l’engagement de leurs pays envers le continent africain et se sont félicités de la réussite de la 3ème édition du Sommet du Forum Inde/Afrique, tenu à New Delhi, en octobre 2015, en présence de Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste. Ils ont également convenu d’assurer une étroite concertation pour la tenue de la 4ème édition du Sommet.
Concernant la question nationale, Monsieur JAISHANKAR a exprimé le soutien de l'Inde à l'effort du Secrétaire Général des Nations Unies visant à parvenir à une solution politique réaliste, durable, négociée et mutuellement acceptable à la question du Sahara en ajoutant que l’Inde prend bonne note des efforts du Royaume du Maroc dans cette direction.
S’agissant de la pandémie de la Covid-19, les deux Ministres ont salué la gestion volontariste par leurs pays de la crise, ainsi que le leadership de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI et de                    Son Excellence le Premier Ministre Narendra MODI, prônant une approche solidaire, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, à travers la mise en œuvre d’initiatives pragmatiques pour lutter contre la propagation du virus.
Ils se sont félicités de la collaboration réciproque pour le rapatriement de leurs concitoyens bloqués dans les deux pays durant la période du confinement. Le Ministre marocain a, également, félicité son homologue pour le lancement d’un vaccin indien indigène et l’a remercié pour les facilités accordées pour l’importation de produits pharmaceutiques indiens, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.
Le Ministre indien des Affaires Etrangères a renouvelé l’invitation à son homologue marocain pour effectuer une visite officielle en Inde. Cette invitation a été acceptée, avec joie, par le Ministre marocain des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des marocains Résidant à l’Etranger.

Maroc - UE

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, a eu un entretien téléphonique, le 22 octobre 2020, avec le Ministre des Affaires Etrangères et Européennes de Malte, M. Evarist Bartolo.
Les deux Ministres ont salué l’excellence des relations entre le Maroc et Malte et exprimé leur volonté de maintenir la dynamique de leur renforcement dans le cadre euro-méditerranéen, pour faire face ensemble aux implications de la pandémie.
Le Ministre maltais a réitéré son invitation à Monsieur le Ministre Nasser Bourita, pour se rendre en visite officielle à Malte.
Les deux Ministres se sont félicités de la tenue, ce matin par visioconférence, de la réunion du Dialogue 5+5 et ont souligné la convergence de leurs positions sur plusieurs questions régionales et internationales d’intérêts communs.
A cet effet et au sujet de la Libye, le Ministre maltais a tenu à saluer le rôle constructif et les efforts crédibles fournis par le Maroc pour le règlement de cette question, à la lumière des résultats encourageants obtenus à l’issue des discussions inter-libyennes organisées, à Bouznika en septembre et octobre 2020.

Maroc-Chine

C:\Users\Naïm Kamal\Downloads\PHOTO-2020-10-22-18-42-02.jpg
Nasser Bourita et son homologue chinois Wang Yi

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, M. Nasser BOURITA, a eu, le jeudi 22 octobre 2020, un entretien téléphonique avec le Ministre d’Etat et Ministre des Affaires Etrangères de la République Populaire de Chine, M. Wang YI.
L'entretien entre les deux Ministres, qui s’inscrit dans le cadre de la concertation permanente entre les hauts responsables des deux pays, a été consacré au suivi de l’entretien téléphonique qui a eu lieu entre le Roi MOHAMMED VI et Xi JINPING, Président de la République Populaire de Chine, le 31 août 2020.
Il est à rappeler qu’un communiqué du Cabinet Royal avait alors indiqué que l’entretien avait notamment porté sur :
♣       La promotion des relations bilatérales rehaussées par la Déclaration conjointe sur le Partenariat Stratégique, signé par Sa Majesté le Roi et le Président Xi JINPING, lors de la Visite Royale à Pékin, en mai 2016 ;
♣       Le renforcement de la coopération dans tous les domaines notamment le dialogue politique, la coopération économique et les échanges culturels et humains ;
♣       Les étapes futures de la coopération opérationnelle entre le Royaume du Maroc et la République Populaire de Chine, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19.
Les discussions entre M. BOURITA et son homologue chinois ont également abordé plusieurs autres sujets d’ordre régional et international d’intérêt commun.

Maroc- Espagne

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, M. Nasser Bourita, s’est entretenu par vidéoconférence, jeudi 22 octobre, avec la Ministre espagnole des Affaires Etrangères, Mme Arancha Gonzalez Laya.

Partant de l’excellence des relations entre les Maisons Royales des deux pays et la
régularité des échanges entre les deux Souverains, les deux Ministres ont souligné l’impact exemplaire de cette relation sur les rapports bilatéraux. La régularité de ces échanges a été confirmée par l’appel téléphonique entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Sa Majesté le Roi Felipe VI en avril dernier, dans le contexte de la crise Covid, donnant ainsi un élan à la coopération en ce moment particulier entre les deux pays voisins.

Cet entretien s’inscrit dans la tradition des consultations entre les responsables marocains et espagnoles et notamment les deux Ministres des Affaires Etrangères. Les deux Ministres ont rappelé la visite réussie du Roi Felipe VI, à l’invitation du Roi Mohammed VI qui a toujours considéré l’Espagne comme un partenaire naturel.

Les deux Ministres ont convenu d’œuvrer ensemble à la mise en œuvre effective du Partenariat Stratégique Global conclu à l’occasion de la Visite Royale.

Cet entretien a été l’occasion d’aborder les questions bilatérales particulièrement la gestion du Covid-19 et du Post-Covid-19. L’accent a été mis sur les échéances
futures, notamment la visites des responsables marocain en Espagne et des responsables espagnols au Maroc, mais surtout la Réunion de Haut Niveau prévue au Maroc la mi-décembre prochain.

En matière économique, l’accent a été mis sur la dynamisation des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays, en favorisant une meilleure synergie entre les opérateurs économiques de part et d’autre, en leur permettant de promouvoir des projets d’investissement dans des secteurs porteurs notamment dans
le contexte Post-Covid.

Concernant la relation Maroc-UE : les deux Ministres ont échangé sur les moyens à même de donner sur un élan substantiel à la nouvelle étape de la relation Maroc/UE.

La relation euro- méditerranéenne était au centre des discussions, à la lumière de
l’organisation par l’Espagne du 25ème anniversaire du processus de Barcelone, le 26 et 27 novembre. A ce titre, ils ont échangé sur les moyens à même de donner une orientation renouvelée à la relation entre les deux rives de la Méditerranée.

Des questions régionales ont été au menu à l’instar de la situation en Afrique et
particulièrement au sahel et les deux Ministres ont échangé sur le succès du Dialogue de Bouznika et son impact sur une solution politique globale à la crise en Libye.

Le Dialogue en Méditerranée occidentale 5+5 

C:\Users\Naïm Kamal\Downloads\PHOTO-2020-10-22-13-08-42.jpg

Visioconférence du Dialogue en Méditerranée occidentale 5+5

Le Dialogue en Méditerranée occidentale 5+5 ne doit pas se contenter d’être le plus ancien cadre de coopération dans cette partie du Monde, mais le plus efficace tout en gardant son identité première de groupement pionnier, de laboratoire d’idées et de locomotive, a affirmé, jeudi, le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, lors de la 16ème réunion des Ministres des Affaires Étrangères dudit Dialogue, tenue en visioconférence.

Le Dialogue en Méditerranée occidentale 5+5, a estimé M. Nasser Bourita, doit rassembler à un niveau sous-régional, là où le Processus euro-med peine à transcender des intérêts divergents tout en étant en mesure de parler d’une seule voix, tant au niveau du Partenariat euro-méditerranéen que dans les fora internationaux et canaliser les vues du Nord vers le Sud et celles du Sud vers le Nord. “Les uns doivent être les porte-voix des autres et inversement”, a plaidé le Ministre.

Dans un contexte géostratégique plus large, M. Nasser Bourita a fait observer qu’à l’heure où l’Union Européenne entame une révision de sa politique de voisinage, le 5+5 doit être une force de proposition. “Qui mieux que le 5+5 pour favoriser une appropriation de la PEV par les pays qu’elle concerne au premier chef ?”, s’est-il interrogé, relevant dans la même veine qu’au moment où l’UE réfléchit à un nouveau pacte sur la migration, le 5+5 doit être à l’avant-garde de cette réflexion.

“Qui mieux que nous pour comprendre la nécessité d’une approche globale qui rationnalise la politique migratoire et garantit la confiance entre les Etats en trouvant un juste équilibre entre la solidarité et la responsabilité ?”.

“A nos amis du Nord de la Méditerranée, le Maroc lance un message pour un partenariat plus fort et plus ambitieux : davantage d’intégration économique ; davantage de dialogue politique et davantage d’ambition”, a déclaré M. Nasser Bourita, notant qu’”à nos amis de la Rive sud de la Méditerranée, le Maroc appelle au dialogue ouvert, sans tabou, et à la reconstruction d’un avenir partagé. Être l’une des régions du monde où subsiste une frontière fermée, ne doit pas constituer une source de fierté”.

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger a conclu so propos en soulignant: “à l’un et l’autre, je dis que l’ouverture économique, la concertation politique et sécuritaire sont les piliers de notre prospérité future. Leur absence a déjà coûté cher. Retrouvons nos ambitions autour de peuples unis et fédérés, et de gouvernants animés de l’esprit du partenariat”.