Conseil Supérieur de l’Education : SOS enseignement

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-education-superieur

Entr? en vigueur depuis le mois de juillet de l?ann?e courante, le conseil sup?rieur de l??ducation a si?g? le 8 et le 9 septembre pour faire le bilan de la mise en ?uvre de la charte nationale de l??ducation et de la formation.

14 ans apr?s son adoption, le moment est venu pour ?tablir???une ?valuation du chantier lanc? par la Cosef en 2000, point par point, pour traiter les diff?rents probl?mes soulev?s?? d?clare Lhoussine Moughli, membre du CSE.

Une charte ambitieuse qui avait tout pour r?ussir, a tout de m?me ?t? confront?e ? plusieurs dysfonctionnements entravant le bon d?roulement de sa mise en ?uvre.

Une instabilit? politique qui a port? pr?judice ? l?enseignement national

Le CSE a d?nonc? essentiellement l?instabilit? minist?rielle du secteur depuis 2000.

La succession de gouvernements, de ministres et de politiques, n??tait pas sans effet. Il est ? rappeler que la charte a vu le jour avec Habib El Malki , elle a ?t? ensuite suspendue en 2008 avec l?arriv?e du plan d?urgence de Akhchichne qui a c?d? son portefeuille ? El Ouafa, lui m?me remplac? par Belmokhtar.

Une mauvaise allocation budg?taire et une corruption importante

Le conseil signale que 83% du budget consacr? ? l??ducation et la formation est r?serv? ? l?enseignement scolaire (coll?ge et lyc?e) et que 10 % du budget de l?Enseignement sont perdus ? cause de malversations.

Des ?tudiants qui ?prouvent des difficult?s scolaires importante

Le CSE pointe du doigt les diff?rentes anomalies soulev?es dans le rapport de Rahma Bourkia, directrice de l?instance nationale de l??valuation. Les ?tudiants marocains sont confront?s ? des difficult?s importantes dans les mati?res scientifiques notamment les math?matiques. De surcro?t, une d?gradation des capacit?s linguistiques a ?t? remarqu?e essentiellement dans les rangs des ?l?ves des ?coles publiques. En chiffre, le rapport est assez alarmant. Rahma Bourkia r?v?le que le taux de d?perdition dans le cycle universitaire s??l?ve ? 68% pour les ?tudiants dans les branches ?conomiques et sociales, 65% des ?tudiants de formations scientifiques et 63% pour les litt?raires.

Solution, le CSE propose de revenir au plan d?urgence 2009-2012 et de poursuivre les r?formes entam?es dans ce cadre. Pour rappel, ce plan a ?t? ?labor? sous le mandat d?Akhchichne, en collaboration avec l?un des plus grands cabinets de conseil de la place.

lire aussi