Deux fonctionnaires de l’administration pénitentiaire suspendus pour trafic d’influence relatif à la grâce royale

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-prison-marrakech

Suspect?s de trafic d?influence relatif ? la gr?ce royale, deux fonctionnaires de la prison de l?Oudaya ? Marrakech ont ?t? suspendus mercredi dernier par la D?l?gation g?n?rale de l?administration p?nitentiaire. Cette suspension ? ?t? sign?e par Mohamed Salah Tamek d?l?gu? g?n?ral de l?administration p?nitentiaire suite aux conclusions de la commission d?enqu?te charg?e du dossier. Les deux fonctionnaires devraient ?galement passer en conseil de discipline.

Selon le quotidien Assabah, un d?tenu de nationalit? fran?aise aurait ?t? escroqu? de 140.000 DH par les deux fonctionnaires mise en cause qui lui auraient promis une gr?ce royale en ?change de la somme.

Al Massae rapporte de son c?t? que les parties mise en cause tenteraient d??touffer l?affaire suite aux r?v?lations des m?dias fran?ais qui rapportent que le d?tenu accuse l?ancien directeur de la prison de s??tre mis l?argent dans les poches apr?s lui avoir promis la gr?ce royale. Le directeur de la prison qui depuis a ?t? mut? a Sal? aurait ?galement tent? de dissuad? le prisonnier d?avertir son consulat de l?affaire.

La Direction g?n?rale de la surveillance du territoire (DGST) a fait appel ? la Brigade Nationale de la Police Judicaire (BNPJ) pour auditionner l?ancien directeur dans cette affaire ainsi que l??pouse du d?tenu ?crou? pour une affaire de trafic de devises.

lire aussi