Fès : Bassistes gauchistes vs Renouveau estudiantin, l’affrontement incessant

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-Dhar-El-Mehraz Au c?ur du choc des id?ologies, le campus Dhar El Mehraz est toujours le th??tre d?affrontements entre ?tudiants de factions oppos?es. La lutte entre islamistes et bassistes continue sur le terrain de l?universit? de Dhar El Mehraz. Selon le quotidien Al Massae, deux groupes ?tudiants se d?nigrent et s?accusent mutuellement de menaces ? l?encontre de leur camp. Lors d?une campagne nationale sur la lutte contre la fraude dans les examens, organis?e en d?cembre dernier ? la facult? Dhar Lmhraz par le courant ?Renouveau?estudiantin?, proche du parti Justice et D?veloppement (PJD), l?organisation a d?nonc? des menaces prof?r?es par la faction bassiste, gauchiste et radicale d??Annahj Addimocrati?. Ils ont aussi rappel? l?assassinat, le 24 avril, d?un ?tudiant membre de leur faction Attajdid Attolabi. Abderrahim el-Hasnaoui, 21 ans, avait ?t? poignard? lors d?un assaut ? l?arme blanche men? par des ?tudiants appartenant ? des groupuscules de la gauche radicale. L?organisation Renouveau estudiantin d?nonce particuli?rement l?agression de certains de ses membres, qui seraient commises, selon elle, ??par des bandes criminelles??. Dans leur communiqu?, ils ?gratignent la responsabilit? des dirigeants de la Facult? tout en leur demandant de ??lutter contre la criminalit? et la violence et ? promouvoir un espace propice pour la science et le savoir?. Car ?ceci est dans le cadre d?un programme de menaces et d?assassinats men? ? l?encontre de tous au sein de l?espace universitaire dans un mutisme inexplicable de l?administration de l?universit? et des autorit?s concern?es?. Pour la faction Attajdid Attolabi, les bassistes sont la cause de tous leurs maux. Ils tiennent ?un discours nihiliste et extr?miste visant ? an?antir le r?le de l?administration en l?entra?nant dans le bourbier de la violence continue?. Du c?t? de l?organisation ?Annahj Addimocrati?, l?on renvoie la balle. Elle explique que certains de ses membres ont subi des agressions physiques de la part des ?tudiants du Renouveau. L?universit? cristallise les antagonismes, elle, qui ?tait l?un des bastions de la gauche marxiste l?niniste. Dhar El Mehraz est la plus ancienne des universit?s marocaines apr?s celle de Rabat. La vieille caserne militaire datant du Protectorat fran?ais est compos?e de b?tisses dont les toits en tuiles sont visibles de loin.