Inondations : une marche de solidarité dispersée par les autorités à Casablanca

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-manif Une centaine de personnes avait r?pondu ? l?appel d?une association politique amazighe?: ?Tawada?.? Les forces de l?ordre ont dispers?, hier apr?s-midi ? Casablanca, une marche de solidarit? avec les victimes des derni?res inondations. Une centaine de personne avait r?pondu ? l?appel d?une association politique amazighe?: ??Tawada??.? Avant m?me le lancement de la protestation ? partir du c?l?bre centre commercial Derb Omar, diff?rents corps de la s?ret? s??taient d?ploy?s en nombre important. Les arrestations ne sont pas trop prolong?es au si?ge de la wilaya de la s?ret? de la m?tropole. Apr?s environ deux heures d?interrogatoires, les personnes interpell?es ont ?t? lib?r?es. La dispersion de la marche par la force a contraint quelques ?l?ments de ? Tawada ? ? s??parpiller dans les zones mitoyennes de Derb Omar pour continuer ? protester par petits groupes. Mais les rassemblements n?ont dur? que quelques minutes. L?intervention contre la marche de Casablanca n?est pas sans rappeler ce qui s?est pass? il y a deux semaines ? Rabat. Le 11 d?cembre, une caravane humanitaire en direction de Tiznit, Sidi Ifni et Guelmim, constitu?e d?un autocar et de trois camions transportant des aides et des vivres pour les sinistr?s, a ?t? interdite par les autorit?s de la capitale. L?initiative d?avocats, de fonctionnaires du minist?re de la Justice et d??tudiants a ?t? vite avort?e. En revanche, d?autres formes de solidarit? avec les victimes des derni?res inondations ont pu atteindre leurs objectifs sans souffrir du moindre probl?me avec les repr?sentants de l?Administration territoriale.

lire aussi